AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
votre équipe favorite vous souhaite beaucoup d'amour

Partagez | 
 

 enfants terribles (chaden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatarIsham Saadi
MESSAGES : 46 PSEUDO : anaïs. FACECLAIM + @ : malik, ©strangelove.



MessageSujet: enfants terribles (chaden)   Mer 3 Jan - 22:31


enfants terribles.


la lune est haute dans le ciel. bien trop haute. bien trop belle. nette. distincte. ciel dégagé. et pourtant, les étoiles qu'on ne perçoit pas. pas un seul rayon de leur si bel éclat. trop de pollution qu'on dit. alors isham, il envie les autres. ceux qui ont le luxe de les voir. tous les jours. tous les soirs. ce que lui n'a jamais pu faire. ce ciel calme. serein. désert. c'est sous ce seul éclairage qu'le gamin, il se retrouve a vagabonder dans les rues de la ville. gamin qui évite les lampadaires. comme la peste. ou peut-être plus le choléra. nuit noire. il est tard. ou tôt. selon les points de vue. trois heures du matin qu'indique le portable d'isham. ça fait une putain d'heure qu'il est dehors. qu'il a été mis dehors. boite de nuit où il s'est rendu. avec quelques vagues connaissances. bon plan qu'on lui a dit. plein d'meufs qu'on lui a promis. mais tout c'qu'il a vu, c'est c'gars. qui l'a cherché. bien trop. qu'il a frappé. bien trop. qui a réussi à l'faire jeter dehors. facilement. le videur qui l'a soulevé comme un poids plume et l'a jeté dehors. isham qui gueulait. à la mort. qui a envoyé chier l'monde entier durant l'court trajet jusqu'à dehors. qui s'est débattu, comme il pouvait. mais ça n'servait à rien. prise trop ferme sur son corps. bras d'la taille d'ses deux cuisses réunies. c'pas un génie isham, mais il savait très bien qu'là, ça n'aurait servit a rien d'cogner. alors y'a isham, seul dehors. les autres encore a l'intérieur. qui n'l'ont pas suivis dehors. des connaissances. pas des potes. là toute la différence.
isham qui marche depuis plus d'une heure. qui n'veut pas rentrer. pas pour le moment. prendre l'air. se calmer. gamin qui se pose. sur un banc. endroit désert, forcément. pas un chat. pas un bruit. juste lui. et son téléphone sous les yeux. l'éclairage de l'écran qui lui bousille les yeux, mais il s'tape de ça. son doigt qui glisse. fait défiler les actualités de ses différents réseaux sociaux. et y'a instagram qui passe. les photos qui défilent. et le tout qui s'arrête. photo au centre de l'écran. chaden. y'a qu'elle pour l'faire réagir comme ça. les yeux qui détaillent l'cliché. les sourcils qui se froncent. automatiquement. gamine qui pose. en maillot d'bain. s'fout quasiment a poils sur l'net comme si c'était normal. rien d'choquant. le regard qui se décale. pour voir l'nombre de réactions. et ça l'énerve encore plus. alors isham, il quitte l'application. s'rend dans sa messagerie et envoie un simple message. à chaden. lui dit de venir lui faire a bouffer. ouais, à trois heures du matin. gamin qui pousse. loin. mais qui ne s'en soucie pas. pas l'moins du monde. isham qui se lève, enfin. qui rentre chez lui, pour de bon. passe la porte, comité habituel. l'chien qui lui saute dessus. sauf que là, il s'contente de lui donner une vague caresse. avant d'se poser sur le canapé. attendant sa venue. parce qu'elle va venir, il le sait. elle n'a pas réellement le choix d'toute manière. gamin qui patiente, comme il peut. regard qui s'pose sur ses mains, abîmées. qu'il va passer sous l'eau. légère coloration de l'eau dans l'évier. l'sang de l'autre. le sien aussi. plaies grossièrement nettoyées. ça suffira.
et finalement, l'gamin, il a l'temps de s'faire chier. l'temps d'avoir vraiment faim, aussi, avant qu'elle n'arrive. avant qu'on n'sonne a la porte. lui qui bondit sur ses pieds, ouvre la porte d'un geste vif. tu pouvais pas t'magner un peu ? j'crève la dalle maintenant. pas de salutation. rien. un reproche, d'entrée de jeu. et c'est certainement pas terminé. des tas d'autres qui suivront. soigneusement préparés dans un coin de sa tête. d'autres qui viendront, quand elle lui répondra. quand elle essaiera de l'envoyer chier. et enfin, y'a le regard d'isham qui s'pose sur la gamine. sa tenue. un putain de pyjama. il croit rêver l'gamin. chaden qui pose en maillot quelques heures plus tôt et qui se ramène en pyjama pour sa gueule. à croire qu'il ne mérite pas mieux qu'ça. t'as vraiment honte de rien toi. mots a double sens. l'premier pour sa tenue actuelle. l'autre pour la tenue précédente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarChaden Bouacida
MESSAGES : 157 PSEUDO : mzelletracy FACECLAIM + @ : sofia jamora, @untamed swallow



♡ ♡ ♡
delicate :
availability:

MessageSujet: Re: enfants terribles (chaden)   Mer 3 Jan - 23:31

la nuit s'annonçait longue pour chaden. pourtant elle aimait dormir. c'était l'un de ses passe-temps préférés. mais, ses études étaient aussi très importantes et pour qu'elle puisse y arriver, il fallait qu'elle révise encore et encore. elle s'était d'abord faites une salade, qu'elle avait rapidement avalé. une salade qui lui permettait aussi de faire l'impasse sur son sport quotidien. un sport qui lui permettait d'avoir cette silhouette de rêve. une silhouette qui fila très vite sous la douche pour se laver et se réchauffer en même temps. elle comptait les minutes, pour ne pas perdre trop de temps dans ses révisions. pyjama tout doux enfilé, c'est sous les couettes et sous la bienveillance de simba son doudou et cahuète son chien qu'elle ouvrit son premier livre. chaden, c'était pas celle qui sortait tous les soirs pour se bourrer la gueule. elle savait s'amuser cette nana-là. mais, elle savait aussi quand le sérieux était plus que nécessaire. en se lançant dans ses études de médecine, elle savait ce qui l'attendait. des nuits blanches. du boulot à revendre. des maladies à étudier. des saloperies à soigner. mais, rien ne lui faisait peur. elle aimait relever les défis. elle fit une pause entre ses révisions pour boire un verre de lait et consulter son téléphone. instagram, elle adorait cette application. elle pouvait y poster plein de photos. d'elle principalement. de son chien cahuète quelques fois. et de ses proches aussi. ce soir, elle y posta une nouvelle photo. elle avait envie de soleil. cette photo le faisait clairement comprendre. en maillot de bain, un minimum sexy. c'est sûr, elle en ferait tourner des têtes.

trois heures du matin, son téléphone vibre. nouveau message qui la réveille. échec cuisant de cet essai de révision. elle n'a à peine tenu qu'une heure et demi. elle était profondément endormie. elle fait déjà la grimace chaden, elle n'aime pas être réveillée. pas comme ça. pas en pleine nuit. et surtout pas par lui. isham. l'affreux isham comme elle l'aime l'appeler. il n'a pas d'heure. ni même de respect à son égard. cette fois-ci, il a faim. et bien sûr, il ne sait en aucun cas cuisiner. alors, chaden lui sert de cuisinière. quand il en a envie. quand il veut la voir. quand il veut l'utiliser. mais, chaden ne dit jamais non. elle lui doit beaucoup. beaucoup. beaucoup d'argent. une somme qu'elle ne pourrait lui rembourser. alors elle obéit. elle s’exécute. mais, chaden est énervé de devoir se réveiller à cette heure-ci. il ne se rend pas compte de la vraie vie. de la vie d'étudiante de chaden. si ce n'était pas isham, elle l'aurait tapé. elle aurait même gueulé. bon ça, elle le fera sûrement.

debout postée devant sa porte d'appartement, chaden rumine. elle hésite à sonner. elle n'a même pas pris le temps de s'habiller pour lui. toujours en pyjama, très loin d'être sexy. très loin de l'image de ses photos. simba, son doudou sous le bras. elle ne le quitte pas. souvenir d'enfance offert par son père. s'il la voyait planté là comme une plante verte, elle se serait déjà mangé un aller retour et se serait fait envoyé en algérie en colis urgent. mais, elle sonne malgré tout et elle se retrouve vite face à isham. mec dégoulinant de beauté. et de méchanceté aussi. pas un sourire, pas un geste bienveillant. il l'attaque d'entrée. le pitbull qu'est chaden à trois heures du matin réplique de suite. la prochaine fois, je te laisserai crever de faim. elle ne le fera pourtant pas. elle continuera à accourir. parce qu'elle a trop peur des représailles. elle avance dans l'appartement. pose son doudou sur le canapé. un appartement de mec. pas si sale que ça pour le coup. et ne sentant pas la rose non plus. son chien le seul à lui montrer de la sympathie. elle le caresse et se reprend une réflexion en pleine gueule. tu croyais quand même pas que j'allais dégainer la nuisette pour toi. elle avance vers la cuisine. elle n'a vraiment pas la tête à cuisiner. elle veut juste dormir. le regard fixé sur le canapé, elle y ferait bien un petit somme. mais, elle revient très vite à la réalité. il faut qu'elle se sorte de cet enfer. au plus vite. et pour ça, il faut qu'elle cuisine. qu'est ce que monsieur souhaiterait manger ce soir ? elle dit ça sur un ton condescendant. elle va sûrement le regretter. mais, chaden quand elle veut s'exprimer, elle le fait. tout du moins, elle essaie. peine perdue d'avance face à isham.

_________________
she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarIsham Saadi
MESSAGES : 46 PSEUDO : anaïs. FACECLAIM + @ : malik, ©strangelove.



MessageSujet: Re: enfants terribles (chaden)   Jeu 4 Jan - 12:40


enfants terribles.


gamin qui s'ennuie. qui s'énerve, surtout. mis dehors. pour la gueule d'un sale con. aucune autre explication. rien. lui qui n'a rien a se reprocher. clairement pas. quasi irréprochable. juste quasi. il a répondu. quand l'autre l'a cherché. mais y'a que lui qui se retrouve dehors. l'autre qui a eu l'droit de rester. aucunement dérangé. putain de grosse blague. l'type qui a attiré la sympathie. parce que c'est lui qui a la gueule en sang. parce qu'c'est lui qui s'est fait cogner. mais c'est lui qui l'a cherché. mais ça tout l'monde s'en tape. les clients. l'videur. tout le monde. isham mit dehors. suite presque logique des choses. logique pour tous. tous, sauf isham. lui qui ne comprend pas. qui ne comprend rien. pas là. mais qui n'a aps plus cherché la merde. qui n'a pas essayé de faire chier l'videur. isham, petit con. mais qui sait reconnaître les choses. la taille des bras du videur. surtout. gamin qui ne ferait pas le poids. pas vraiment. sur un coup de nerfs, peut-être. mais pas a la longue. on ne le saura jamais. parce qu'isham, il part. vagabonde dans les rues de la ville. ville qu'il connait comme sa poche depuis l'temps. les pas qui se succèdent. sans trop savoir où aller. il sait juste qu'il ne veut pas rentrer. pas pour le moment. personne qui ne l'attend. personne à part billie. mais billie, il s'fout de s'il rentre maintenant ou dans une heure. billie, il doit dormir. le gamin qui se pose. au calme. là où il sera tranquille, normalement. là où son regard se perd sur son téléphone. isham qui est censé se calmer. mais qui s'énerve a la place. fort. parce qu'y'a chaden qui fait des siennes. gamine qui pose en maillot et s'affiche, aux yeux de tous. gamin qui enrage. qui ne réfléchit pas. pas un seul instant. agit. de suite. envoie un message. s'moque de l'heure. s'moque de pouvoir la réveiller. de le faire a coup sûr, même. ça le fait bouger, enfin. il se lève, d'un coup. et rentre. avant qu'la gamine ne s'pointe chez lui. pourtant, il devrait le faire, un jour. lui dire de venir et la faire attendre, devant la porte. arriver, plus tard. quelques minutes de retard. cinq. dix. quinze. voir combien de temps elle attendrait. même s'il sait qu'elle ne patienterait pas des masses. s'ferait la malle, tant qu'elle le pourra encore. avant qu'il ne la coince, encore une fois.
isham qui rentre. s'occupe. le temps qu'elle arrive. parce que chaden, elle va arriver. a coup sûr. pour lui faire a bouffer. pour râler. forcément. mais elle viendra. service qu'elle lui doit. services, même. le pluriel nécessaire. somme qu'elle lui doit. services qu'il lui demande en échange. gamin qui avait tout prévu, depuis le début. soigneusement. et chaden qui suit ses plans. qui coopère. isham qui gère la situation. en permanence. qui en donne l'illusion au moins. chaden, jolie marionnette. jolie poupée qui arrive enfin. qu'il n'accueille pas comme il se doit. et qui répond. forcément. mauvaise réponse en plus. elle pourrait s'excuser. simplement lui dire qu'il abuse. sans rien dire de plus. mais non. c'pas son genre. dommage. t'as trop gros a perdre, tu ne le fera pas. isham qui n'est pas fou. pas totalement. qui sait qu'elle ne le laissera pas crever la gueule ouverte. la gamine qui entre dans l'appartement. qui fait comme chez elle. l'habitude de venir ici. elle a ses points de repère, sûrement. gamine qui laisse son doudou sur le canapé. avant de se diriger vers la cuisine. ton maillot d'bain aurait fais l'affaire. pas besoin d'nuisette. mais si t'y tiens tant, j'refuse pas. isham qui lâche c'qui le dérange tant. la photo. chaden. son maillot de bain. gamine qui va sûrement comprendre. pas folle. assez intelligente même, sauf quand elle a accepté l'argent qu'il lui a proposé. naïve à c'moment là. comme s'il n'allait rien demander en retour. c'mal le connaître. très mal. isham qui passe, devant le canapé. chope la peluche au passage. peluche qu'il examine en avançant vers la cuisine. tête qu'il relève simplement en entendant les mots de la gamine. les sourcils qui se froncent. l'ton qui ne lui plait pas. pas du tout. regard noir. évite d'faire la maligne avec moi, tu risquerai d'pas aimer les conséquences. les mots qui s'envolent. avant qu'il ne réfléchisse réellement à la question. et y'a ses épaules qui se haussent. lentement. avant qu'un sourire ne vienne s'dessiner sur ses lèvres. toi. le mot qui glisse entre ses lèvres. alors que le gamin vient tourner autour d'elle. s'mettre dans son dos. pas trop près. parce qu'elle le repoussera trop facilement. mais là. juste là. pas trop loin. présence qu'elle sent. à coup sûr. alors qu'la peluche reste entre ses doigts. tu devrais jeter cette peluche. t'es plus une enfant. isham qui tient fermement l'animal entre ses doigts. à distance de chaden. et de billie aussi. le chien qui serait capable de croquer dedans. d'le garder pour lui. juste pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarChaden Bouacida
MESSAGES : 157 PSEUDO : mzelletracy FACECLAIM + @ : sofia jamora, @untamed swallow



♡ ♡ ♡
delicate :
availability:

MessageSujet: Re: enfants terribles (chaden)   Jeu 4 Jan - 21:06

chaden, elle déteste cet endroit. cet appartement. cette cuisine. pourtant, elle adore ça chaden, cuisiner. mijoter de bons petits plats. sentir les épices lui montaient au nez. se lécher les babines à voir les couleurs se mélangeaient dans sa casserole. elle adore ça mais, pas ce soir. ce soir, elle a pas envie. ce soir, elle a juste envie de dormir. elle tient à peine debout. elle lui a déjà fait plein de bons petits plats mais, ce soir elle va cuisiner quelque chose de rapide à faire. comme elle lui a dit, elle aimerait la prochaine fois le laisser se démerder seul. le laisser crever de faim s'il le fallait. mais, il a raison. elle a trop de choses à perdre à ne pas venir. elle le regarde avec tellement de haine. il l'a connait si bien que ça alors. ça va s'arrêter quand tout ça ? non pas qu'elle appréciait sa présence. il était vachement sexy à contempler. tout le style que chaden adorait. mais, elle détestait sa façon d'être avec elle. il était tellement ignoble, tellement irrespectueux. quand est-ce que j'aurais remboursé ma dette saadi ? elle en a marre de cette relation. ça la blesse au plus profond d'elle. pourtant, elle ne se voit pas arrêter. elle souhaiterait que ce soit lui y mettes fin. elle est accro. accro à un je ne sais quoi. elle ne sait même pas à quoi elle est accro. mais, il est impossible pour elle de sortir de cet appartement sans avoir satisfait isham. par la nourriture.

chaden cherchait partout dans les placards, dans le frigo ce qu'elle pourrait cuisiner. alors qu'elle sentait le regard d'isham se posait intensément sur elle. puis, sa dernière pique la stoppa net. le maillot de bain. celui d'instagram. il avait donc vu sa photo. il la surveillait même au-delà d'un écran. je ne t'autorise pas à regarder mes photos sur instagram. même sur le net, elle était encore poursuivie par lui. bizarrement et discrètement, elle émit un petit sourire sur son visage. s'il avait parlé de cette photo, c'est qu'elle lui avait plu. il n'était pas insensible au charme de chaden. elle appréciait ça. le fait qu'il la désirait. même si elle ne lui donnait jamais satisfaction. même dans tes rêves, tu ne me verras jamais habillé ainsi. elle effaça son sourire et continua à chercher. elle sortit des ingrédients par-ci par-là. elle se demandait encore ce qu'elle pouvait bien lui faire pour qu'il soit rassasié.

puis, il s'approche. d'un peu trop près selon elle. il lui fait clairement comprendre qu'il la veut. mais, elle reste de marbre. elle reste froide à ses avances. si seulement il avait un autre comportement avec elle. elle aurait sûrement succomber. ce n'est pas une fille facile chaden. mais, elle aime les beaux garçons. elle aime sentir son corps s'entrechoquait contre le corps d'un homme. je vais te faire un hamburger maison avec des frites. mais, pas avec lui. elle reprend le fil de la discussion. elle ne se casse pas vraiment non plus la tête pour son repas. elle veut lui faire comprendre qu'il ne l'aura pas. pas comme ça. elle prépare doucement le repas en essayant de faire abstraction de son corps tout près d'elle. mais, d'un seul coup, tu lui fais volte-face. je t'interdis de me dire ce que je dois faire de ma peluche. tu sens les larmes qui te montent. cette peluche, c'est ton père. c'est le seul lien qui te reste envers lui. tu ne l'évoques jamais. à chaque fois que tu ne fais qu'effleurer son souvenir, tu fonds en larmes. ce soir, tu te retiens. tu ne veux pas lui montrer ça. tu lui tournes le dos, reprenant tes activités. tu ne sais pas ce qu'il représente pour moi. tu passes tes nerfs en coupant une tomate. tellement de nerfs. tellement de tristesse. que le couteau finit par se planter dans ton doigt. putain. putain de douleur. putain de doigt qui se met à saigner. tu attrapes un torchon et presse ton doigt avec. il t'aura donc tout fait faire isham. même jusqu'à te couper un doigt.

_________________
she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarIsham Saadi
MESSAGES : 46 PSEUDO : anaïs. FACECLAIM + @ : malik, ©strangelove.



MessageSujet: Re: enfants terribles (chaden)   Jeu 4 Jan - 22:00


enfants terribles.


isham, il aurait pu s'arrêter quelque part en ville, sur le chemin du retour. s'acheter un truc a bouffer dans une épicerie ouverte, même la nuit. il aurait pu. il aurait du. mais non. prétexte tout trouvé pour que chaden rapplique. accoure. comme toujours. gamin qui n'avait même pas faim, au début. qui commence tout juste a avoir envie de quelque chose a s'mettre sous la dent. et la gamine qui arrive. enfin. présence tant attendue. chaden attendue comme le messie. l'accueil bien différent, pourtant. y'a qu'billie qui semble heureux de la voir. et y'a qu'lui qui a l'droit a une caresse. c'est dans les moments là qu'isham, il l'déteste son chien. traitre. s'rallie à l'ennemie. et récolte l'attention qu'lui réclame. chaden qui s'éclipse. dans la cuisine. isham qui s'occupe. peluche entre les doigts. objet qu'il observe. sous toutes les coutures. vieille peluche. mais encore quasi intacte. isham, il n'connait pas ça, les choses qui durent. longtemps. gamin qui avait tendance a tout détruire, après quelques semaines, quelques mois. peluches qui y passaient, aussi. oreille en moins. trou béant au milieu de la poitrine. trucs improbables. à croire qu'il le faisait exprès. aucune preuve, pourtant. chaden qui parle. demande quand tout ça se terminera. gamin qui ne réfléchit même pas. pas besoin. t'es encore loin d'avoir tout remboursé. il sait même pas en réalité. question qui ne s'pose même pas. dette qu'il ne compte pas effacer de si tôt. surtout pas alors qu'il sait qu'la gamine, elle se volatiliserait. loin. loin de lui. dette qui risque de durer, encore un long moment. peut-être des années. jusqu'au moment où il sera lassé. jusqu'au moment où il jugera qu'elle en aura assez fait. pas avant. mais peut-être après. qui sait. isham qui s'approche. alors que la gamine, elle fouille un peu partout. des ingrédients, sûrement. il ne dit rien là-dessus. la laisse faire. sans broncher. sans l'interrompre ou la déranger. non, il parle, juste. se contente de ça, pour le moment. et chaden, ça la stoppe. directement. quand il parle de maillot de bain. gamine qui a saisit. tout compris. et qui pique. qui lui interdit quelque chose. truc qu'elle ne peut pas faire. pas en vrai. alors surtout pas sur internet. isham, libre de ses mouvements, de ses actions. tu t'fous quasiment à poils, crois pas qu'j'vais passer à côté d'ça. gamin qui joue. balance la vérité, l'truc qui le dérange. mais accoté a un truc qui va la déranger elle, sûrement. essayer d'la dissuader d'en poster d'autre. il essaie. teste. sans vraiment penser qu'ça fonctionnera. mais il n'a rien a perdre. tout a gagner. tenue de chaden qui est ensuite abordé. maillot. nuisette. isham qui n'est pas vraiment difficile. qui expose diverses propositions. ça l'amuse. mais pas la gamine. qui lâche quelques mots avant de reprendre ses recherches. dans mes rêves tu fais bien plus que juste porter c'genre de choses. sous-entendu salace. qui n'est même plus vraiment un sous-entendu. perche tendue. truc évident. on ne peut comprendre qu'une seule et unique chose. il n'utilise simplement pas les mots. les bons mots. et il ne faut jamais dire jamais.
gamine qui cesse enfin de s'agiter dans tous les sens. se pose. et isham, il en profite. se glisse. derrière elle. sans réellement empiéter dans son espace vital. joue avec cette limite. pas plus. dit haut et fort qu'il la veut. elle. comme seul repas. truc qu'elle ignore. totalement. mais ça n'étonne même pas isham. il s'y attendait. à force. chaden qui réfléchit, sérieusement, à un repas. et qui finit par faire une proposition. repas correct, qu'il ne peut refuser. alors il ne dit rien. la laisse faire. à sa guise. tant qu'il mange, et bien, il ne dira rien. ça pourrait rester bon enfant. isham qui la cherche, clairement. qui s'amuse. sauf qu'il ramène le sujet de la peluche sur le tapis. et ce qui suit, il ne s'y attendait pas. chaden qui s'énerve, vraiment. qui détourne le regard, se retourne même totalement à un moment. évite tout contact visuel. touchée. bien trop pour qu'il ne le remarque pas. sourcils froncés. bref regard vers la peluche, comme si elle allait tout lui expliquer. alors déjà, tu ne m'interdis rien. et ensuite, explique. le ton sec. gamin pas vraiment d'humeur. pas vraiment patient, non plus. sauf que chaden, au lieu de se contenter de passer ses nerfs sur cette pauvre tomate, elle s'attaque à son doigts. à son propre doigts. gamine qui jure. et enveloppe le membre entaillé. isham qui souffle. lourdement. dépose la peluche sur le plan de travail avant de pousser doucement la gamine devant l’évier. l'eau qui coule et le doigt qu'il glisse en-dessous. t'as rien trouvé d'mieux qu'te tailler l'doigt pour changer de sujet ? gamin qui sait qu'il raconte des conneries. mais ça l'amuse. sans rien montrer pour autant. bouge pas. mots glissés avant qu'il ne s'éloigne. autre pièce. salle de bain. pansement entre les doigts. et il revient. il pourrait faire les choses jusqu'au bout. mais isham, il a déjà été suffisamment gentil. alors qu'il est censé être énervé, après elle. après le videur. après ce type qui lui a sérieusement cassé les couilles. alors il se contente de lui lancer le paquet de pansements. sers toi. comme si le geste n'était pas assez explicite, il rajoute ces quelques mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarChaden Bouacida
MESSAGES : 157 PSEUDO : mzelletracy FACECLAIM + @ : sofia jamora, @untamed swallow



♡ ♡ ♡
delicate :
availability:

MessageSujet: Re: enfants terribles (chaden)   Jeu 4 Jan - 23:05

chaden, elle se dit qu'elle aurait pas du répondre favorablement à ce sms. elle aurait même dû l'ignorer. ou alors inventer une connerie du genre qu'elle était à l'hôpital ou qu'elle avait été kidnappé par un fou dans la rue. ou juste qu'elle dormait et qu'elle n'avait pas entendu son téléphone. ouais, elle aurait pas du y aller. et comme à chaque fois qu'elle répondait à ses messages de détresse, elle se disait que ce serait la dernière fois. mais, chaden elle était lâche. elle n'avait même pas la force de lui dire non. de lui dire stop. et malgré tout ce qu'elle avait déjà fait pour lui. malgré la fatigue qui s'accumulait. il n'en avait pas assez. ça n'était pas encore à la hauteur de cette foutue somme d'argent. j'ai vraiment été conne. j'aurais du vendre mon corps plutôt que de te demander cet argent à toi. elle regrettait. mais, pas tant que ça. au moins, elle avait pu l'approcher. le connaître. d'une mauvaise façon certes. mais, elle avait fait irruption dans sa vie. elle est perchée chaden. elle déteste cette situation. mais à y croire, elle adore aussi totalement cette situation. si on lui donnait sa liberté, là maintenant. elle ne sait même pas si elle la prendrait. complètement disjonctée. à mettre à l'asile sûrement. mais cette tension qu'il mettait sur elle, ça la rendait toute chose. impossible de lui montrer. glace qui ne fond pas face à lui. aux dernières nouvelles, t'es ni mon père ni mon mari donc, je mets encore ce que je veux sur mon compte. elle aime ça. poster des photos d'elle. le rendre fou de sa belle plastique. elle ne se la pète pas chaden. mais, elle sait qu'elle attire les hommes. qu'elle attire isham. elle se dit qu'il en peut plus dans son slip kangourou pour mettre encore ce sujet sur la table. il doit avoir faim le petit. si demain, je veux vraiment mettre une photo de moi à poil, je le ferai. elle en rajoute une couche. pour lui faire comprendre qu'il ne peut pas tout contrôler. tant qu'il n'a aucun contrôle sur son compte, elle en profitera. elle pense déjà à la prochaine photo qu'elle mettra. elle en a quelques unes dénudées qui lui feront sûrement plaisir à isham. petite peste qui joue avec l'asticot du bonhomme. mais sans jamais le toucher, sans jamais l'effleurer. mais, lui il rêve un peu trop d'elle. ça la dégoûte. elle n'ose même pas imaginer ce qu'il lui fait lorsqu'il pense à elle. prends une douche froide quand tu penses à moi. t'es dégueulasse. elle lui balance un cornichon. seule arme qu'elle a à sa portée. elle rêve que ce cornichon lui écorche le visage. mais, elle rêve. jamais tu ne m'aura dans ton lit, je te le répète, jamais.

chaden s'applique dans la nourriture. le steak qui frétille sur la poêle. le pain qui se dore au four. l'huile des frites qui crépite. chaden elle gère le sujet. elle sait ce qu'elle fait. même le plus banal des plats, elle sait le transformer en chef d’œuvre. elle aurait du devenir chef de restaurant au lieu de faire des études de médecine. mais, elle est déjà la chef de saadi. ça lui suffit. chaden a encore l'image de sa peluche dans les mains de isham. sa peluche, son précieux. il veut tout savoir. mais, elle ne veut rien dire. il faudrait un cœur pour comprendre et tu n'as pas été doté de ça malheureusement. elle a aussi de la répartie quand elle veut chaden. bonniche mais, pas si soumise que ça. enfin, jusqu'à sa prochaine réplique. elle regrette toujours ses mots une fois prononcé. parce qu'il est plus fort. parce qu'il peut vite lui faire regretter. puis voilà son doigt qui saigne. simple gaffe ou fais exprès. même elle n'est plus capable de distinguer. elle n'a pas le temps de comprendre. isham lui met son doigt sous l'eau. chaden regarde le sang se mélangeait avec l'eau et s'évanouir dans le lavabo. elle ne sait pas quoi dire. il l'a aidé. il a tenté de prendre soin d'elle. elle qui pensait le connaître maintenant. elle est surprise (Shocked). il sait faire des bonnes actions des fois. merci. murmure-t-elle alors qu'il est déjà parti loin. même couper une tomate, c'est devenu compliqué avec lui à ses côtés. elle éteins le robinet et essuie son doigt. la coupure est bien visible mais, elle fera avec. puis, elle reçoit un paquet de pansement. c'était bien trop dur pour lui de lui en passer un. trop d'effort sûrement. elle lui jette un regard noir. t'es vraiment un connard toi. ça sort tout seul. mais, elle le pense tellement. pansement sur le doigt, elle fait face à lui quelques secondes. avant qu'elle ne soit rattrapé par la sonnerie du four. le pain sorti, elle assemble le hamburger. elle y a mit du sien tout de même. elle qui voulait faire ça à la va vite. elle reprend sa peluche et la met près d'elle. juste le temps de finir les frites et elle pourra le récupérer. ne plus s'en détacher. presque quatre heures sur l'horloge. elle sait une chose, elle n'ira pas en cours demain. elle a juste envie d'une chose. s'allonger sur le canapé d'isham et finir sa nuit. mais, c'est trop peu le connaître saadi. elle sait qu'elle ne sera jamais vraiment tranquille avec lui. elle termine les frites et sert son assiette. le chef est servi. elle lui tends son assiette et prends son doudou simba de l'autre main, en le collant contre elle.

_________________
she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarIsham Saadi
MESSAGES : 46 PSEUDO : anaïs. FACECLAIM + @ : malik, ©strangelove.



MessageSujet: Re: enfants terribles (chaden)   Ven 5 Jan - 18:35


enfants terribles.


isham, heureux. heureux de ne pas avoir eu a forcer. à harceler la gamine, pour qu'elle vienne. pour qu'elle se bouge pour exaucer son souhait de moment. pouvoir manger. parce que l'gamin, il en l'aurait pas laissé tranquille. pas ce soir. ni même aucun soir. c'est lui qui tient les rennes. lui et personne d'autre. surtout pas chaden. pas elle qui décide. jamais. jamais vraiment. ou peut-être que si. peut-être qu'elle le fait. sans qu'il ne s'en rende compte. et c'est mieux comme ça. la gamine qui regrette. et qui a raison. regrette de lui avoir demandé de l'argent. parce que isham, il n'est pas prêt a effacer cette dette. mais chaden qui va trop loin. chaden qui dit qu'elle aurait mieux fait d'vendre son corps. plutôt qu'prendre son argent. sourcils froncés. ah parce qu'tu penses vraiment que t'aurais réussi a avoir autant d'argent aussi rapidement en vendant ton cul ? estimes toi heureuse, t'as encore ta dignité. chaden qui est censée avoir sa dignité, censée, seulement. grosse connerie. avec tout ce qu'isham lui fait faire, avec tout ce qu'isham lui balance a la gueule, elle a de quoi avoir perdu sa dignité. toute sa dignité. isham qui la traite comme une jolie poupée. pas comme une fille. oh non. une poupée. marionnette. qu'il fait mouver à sa guise. isham qui décide. ce qu'elle fait. et ce qu'elle ne fera pas. mais chaden, elle a ses moments de folies. de rébellion. gamine qui fait la maligne. qui balance qu'elle met c'qu'elle veut sur ses réseaux. que ça lui plaise ou non. photo raisonnable. d'autres non. gamine qui dit qu'il n'est ni son père. ni son mari. point qu'elle marque. mais isham qui ne peut pas lui donner raison. qui la laisse continuer. enchaîner. dire qu'si elle veut, elle peut poster une photo nue sur internet, elle le fera. bah vas-y, lance toi dans l'porno aussi tant qu't'y est. quitte a t'afficher, fais-le comme il faut. yeux qu'il lève au ciel. discussion qui ne lui plaît pas. pas du tout. parce que chaden, elle compte n'en faire qu'à sa tête. sauf qu'isham, il ne laisse pas ça passer. il ne le peut pas. inconcevable. tout simplement. s'tu comptes vraiment poster c'genre de trucs, j'pense que je peux pirater ton comptes instagram. épaules qui se haussent. comme si c'était logique. comme si c'était normal. pas la première fois qu'il ferait ce genre de trucs. pas la dernière, non plus. gamin qui ne l'a pourtant jamais fais avec chaden. comme une exception. comme pour lui laisser une part d'intimité. un truc dans lequel il ne met pas son nez. pas encore. mais ça ne saurait tarder, si elle continue d'jouer comme ça.
chaden qui joue. toujours. avec lui, avec ses nerfs, avec ses envies. mais qui le garde pourtant toujours a distance. qui refuse de lui donner ce qu'il veut, vraiment. refuse de se laisser tenter. le chauffe. le repousse. chaden qui lui demande de prendre une douche froide quand il pensera a elle. j'les préfère bien chaudes mes douches, dommage. mais j'pourrai me résoudre a une douche glacée si tu viens m'réchauffer après. il s'amuse de tout ça. du semblant de dégout qu'elle a, quand il parle de ce genre de choses. cornichon qui vole. vole et arrive sur son visage. pile dessus. sourcils qui se froncent. fort. gamin qui a du mal a comprendre. sur le coup. mais qui réalise très vite. t'es sérieuse là ? t'as trop pris la confiance, toi. j'suis trop gentil ces temps-ci. putain de mensonge. grosse connerie. isham qui n'est jamais vraiment gentil. pas avec chaden non plus. avec personne. isham qui ne fait que des conneries avec la gamine. maladroit, peut-être un peu. putain d'blaireau, à coup sûr. chaden qui reste dans son monde. qui continue la cuisine. garde un oeil dans chaque coin. sur chaque préparation. chaden qui essaie de tout gérer. en plus des paroles et des actions d'isham. gamine avec de la répartie, c'est sûrement ça qui lui plait chez elle. le fait qu'elle lui tienne tête. ou essaie de le faire au moins. c'est surtout qu'il t'faudrai un cerveau pour raconter, et tu n'en a malheureusement pas été doté. isham qui dit des conneries. encore. toujours. avec chaden plus qu'avec les autres.
la gamine maladroite ce soir. doigt qu'elle entaille. alors qu'elle devait s'occuper de la tomate. le sang qui afflue au niveau de la plaie. et isham qui réagit, vite. bien, aussi. geste presque doux. doigt de la gamine qu'elle passe sous l'eau. eau fraiche. pour nettoyer la plaie. réaction normale. mais venant de lui, ça semble bizarre. trop doux. trop bien. isham qui fait des conneries d'ordinaire. qui ne réagit pas bien. qui ne fait rien de bien. chaden qui lui répond. qui le remercie. lui qui ne calcule pas. pas là. concentré. gamin qui file, dans la salle de bain. boite de pansements qu'il chope. qu'il lance a chaden. sur chaden, plutôt. il ne fallait pas s'attendre a mieux. toujours pire, pourtant. et la gamine qui peste. l'insulte. lui qui hausse les sourcils. regard planté dans le sien. quoi ? tu voulais un bisou magique avec ça ? sourire qu'il retient. de justesse. ne pas montrer qu'ça le fait marrer. qu'ça l'amuse. pansement qu'elle applique sur la plaie. avant de terminer le repas. tout disposer dans une assiette. beau travail. y'a pas a dire. mais il ne la félicitera pas. oh non. assiette qu'il saisit. simplement. alors que son regard reste sur la gamine. elle est mignonne chaden. même vêtue de son pyjama. à moitié endormie. cheveux quasi emmêlés. peluche sous le bras. sauf qu'il ne peut pas dire ça isham. et que les mots qui passent ses lèvres sont bien différents de ceux-ci. tu pourras ramasser le cornichon qu't'as trouvé marrant d'me jeter dessus. isham qui lui tourne finalement le dos. direction le salon. gamin qui s'installe. qui s'affale. sur le canapé. assiette sur les jambes. doigts qui viennent saisir le burger. et il croque dedans. à pleine dents. sans hésiter, un seul instant. elle pourrait l'empoisonner. à chaque repas, sans qu'il ne voit l'truc venir. isham qui ne se méfie pas d'la gamine. pas assez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarChaden Bouacida
MESSAGES : 157 PSEUDO : mzelletracy FACECLAIM + @ : sofia jamora, @untamed swallow



♡ ♡ ♡
delicate :
availability:

MessageSujet: Re: enfants terribles (chaden)   Ven 5 Jan - 21:37

chaden, elle aime ça les photos. et les réseaux sociaux. c'est pour ça, que dernièrement elle s'est inscrite sur tinder. elle cherche pas de mecs. elle en veut pas. elle a déjà isham et ça lui suffit. bon techniquement, ce n'est pas son mec. ce n'est même rien du tout. à part un connard qu'elle déteste. mais, à part pour se faire plaisir. elle ne veut pas d'autres hommes. pas pour être traitée de la même façon que ce soir. mais, instagram c'était différent. c'était comme son journal intime. pas si intime que ça. elle aimait y poster des photos d'elle. pas par prétention. juste comme ça. juste pour avoir de gentils commentaires. juste pour savoir qu'elle peut plaire. juste pour dire qu'elle existe. ma dignité ? je ne sais même plus ce que c'est depuis que je te connais. elle avait perdu toute dignité à lui obéir ainsi. elle n'osait même pas imaginer ce que pourrait faire anwar, son frère, s'il apprenait ne serait-ce que la moitié de ce qu'il se passait ici. il serait si déçu. déjà que lui-même tolérait à peine les photos que chaden publiait. mais, à anwar, elle avait réussi à lui faire comprendre qu'elle était majeure. majeure et vaccinée. et consciente des images qu'elle postait. isham lui ne voulait rien comprendre. il lui balançait encore des trucs plein la tête. des histoires de porno. il lui en voulait de s'être affiché en maillot de bain. et malgré ses menaces de mettre pire sur instagram, isham n'en démordait pas. la menaçant à son tour de pirater son compte instagram. pourquoi tu t'énerves autant pour une photo ? tu m'expliques. pourquoi ça te gêne autant isham ? habituellement, il en avait rien à faire des affaires de chaden. de sa vie. de ce qu'elle en faisait. mais ce soir, ça voulait pas sortir de son crâne. chaden ne comprenait pas son comportement. son agacement face à la photo qu'elle avait publié. je suis sûre que pourtant tu as apprécié de la voir cette photo te connaissant. il ne demandait que ça de la voir à poil. il n'attendait que ça. alors la photo aurait du le satisfaire et pas le rendre fou.

chaden, elle aimait le chauffer. et le refroidir aussi vite. mais isham, il avait toujours la répartie en plus. à croire que ses paroles étaient déjà prévues à l'avance. chaden devait être très prévisible pour qu'il puisse répondre presque au tac-o-tac à chaque fois. c'est parce qu'elle n'aimait pas ne pas avoir le dernier mot. sinon, elle aurait capitulé depuis longtemps. mais, elle aimait bien l'énerver. il est si sexy. si attirant. si irrésistible quand il s'énerve. ça l'émoustille chaden quand il s'énerve. elle se retient de lui sauter dessus. elle ne peut pas. il n'en ferait qu'une bouchée. et la reléguerait au statut de conquête d'un soir. sans chercher à la revoir. et ça, chaden, elle ne veut pas. quand elle ne contrôle pas, elle n'aime pas. jamais de la vie saadi, demandes à l'une de tes putes. elle est cash chaden. et par là, elle fait comprendre ce qu'elle ne veut pas. elle n'est pas comme les autres. elle ne veut pas être comme les autres à ses yeux. elle, elle lui tient tête. elle se refuse de s'adonner à ses plaisirs sexuels. elle n'est qu'un pantin à ses yeux. lorsqu'elle lui lance le cornichon, elle n'y réfléchit pas. mais, elle vise bien. en pleine face. elle est plutôt contente chaden. ça lui apprendra, pense-t-elle. il se pense trop gentil. ça lui fait à peine rire. c'est l'hôpital qui s'fout d'la charité ici. tu ne sais même pas ce que le mot gentillesse signifie. en tout cas, elle n'a jamais réussi à percer cette carapace là. elle ne connaît que sa méchanceté, sa royaltie et son indifférence. elle ne le connait que comme ça. rien d'autre. rien de plus. il ne lui montre rien. ne lui raconte rien. ni son passé. ni son présent. mon cerveau t'emmerde saadi. comme ça, c'est clair. le sujet de son père, elle n'en parle jamais. elle ne se confie à personne. même pas à son frère. il lui manque. et en plus, elle est atteinte de la même maladie maintenant. raison de plus pour y penser encore plus fort. un cancer. un cancer des poumons. qu'elle n'a même pas encore pris le temps de soigner. elle retarde l'échéance. peur de ne pas réussir. peur de ne pas être assez fort. peur de mourir. même si elle aimerait tant le retrouver.

elle est vite rattrapée et sortie de ses pensées chaden. lorsque la lame du couteau voit sa peau rosée devenir rouge. lorsque isham la saisit pour passer son doigt sous l'eau froide. et lorsqu'il lui balance une boite de pansement en pleine tête. insultent qui fusent. regard qui s'assombrit. chaden le trouve con. il pourrait être si charmant. mais, il est con. ça aurait été trop te demander, je voudrais pas te fatiguer voyons. un bisou magique. pourquoi pas. mais pas sur le doigt. sur son front peut-être. dans son cou peut-être. sur ses lèvres peut-être. mais, pas sur le doigt. chaden n'est plus si bébé que ça. enfin, presque plus. simba dans les bras, elle garde ce côté enfantin quand même. elle n'a pas honte chaden. surtout pas honte de sa peluche. de son passé. isham, visiblement satisfait de son repas, se barre sur son canapé. le même où chaden aimerait tellement faire une petite sieste. il n'hésite pas à lui lancer encore un ordre avant de s'éloigner. en l'injuriant dans sa tête, chaden s'exécute. elle ramasse le cornichon et le jette. cornichon qui la fait sourire visiblement. cornichon qu'elle avait fait atterrir sur le visage de isham. fallait être là pour y croire. puis, elle rejoint isham. sans même d'invitation, elle s'effondre sur le canapé. le regarde manger, s'attendant à la moindre critique. pose sa tête sur le dossier, ainsi que sa peluche douce sur sa joue. après tous ses efforts, elle a du mal à respirer chaden. mais, elle ne dit rien. elle subit comme ces dernières semaines. fermant les yeux, elle se pose plein de questions. t'es qui isham ? c'est quoi ton histoire pour que tu agisses comme ça avec moi ? elle n'ose pas rouvrir les yeux. elle craint son regard. première fois qu'elle ose lui poser ce genre de questions. elle ne veut pas voir sa réaction. elle la craint. mais, elle voudrait tellement percé le secret isham saadi. elle pose une main sur sa poitrine comme ci, cela allait lui redonner de l'oxygène. et elle s'imagine des tas de vies que isham aurait pu vivre.

_________________
she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarIsham Saadi
MESSAGES : 46 PSEUDO : anaïs. FACECLAIM + @ : malik, ©strangelove.



MessageSujet: Re: enfants terribles (chaden)   Sam 6 Jan - 10:55


enfants terribles.


isham, il ne comprend pas. il ne comprend pas cette envie qu'elle a, et que d'autres ont, de s'afficher peu vêtus. comme si ça allait donner une meilleure image d'eux. comme si ça allait attirer de nouvelles personnes. des gens bien. bien intentionnés. illogique. c'genre de photo, sur l'compte de chaden, ça n'attirera personne d'bien. des types comme isham au mieux. d'autres sans réelles limites, au pire. chaden, elle n'a pas besoin d's'afficher comme ça pour s'faire remarquer. joli visage. jolies courbes, même quand elles sont cachées sous quelques couches de vêtement. mais ça, elle ne semble pas vraiment le comprendre. comprendre les trucs qui vont d'paire avec ce genre de photos. c'qui peut être dit sur elle, aussi. par des mauvaises langues. c'genre de trucs qu'on prétend ignorer, mais qui blesse, la plupart, au moins un peu. au fond. mais isham, il ne sort pas les bons arguments. la dignité qu'elle est censée posséder encore. celles qu'elle nie pourtant totalement avoir en sa possession. disparue. depuis qu'elle le connait. depuis qu'elle le côtoie. crois moi, t'as encore toute ta dignité, j'pourrai te demander bien pire. et c'est vrai, ça. qu'isham, il ne lui demande rien de vraiment rabaissant. l'accompagner, ici et là. cacher son flingue en cas de besoin. lui faire a bouffer. rien de plus. il pourrait, pourtant. mais non. à croire qu'il la respecte encore un peu trop. elle lui obéit, seulement. rien de plus. rien de moins. sauf pour ce qui touche à son compte instagram. menace de poster une photo totalement nue. ça ne lui plaît pas. alors il menace, à son tour. pirater le compte. rien que ça. et la gamine, elle s'fait curieuse. curiosité justifiée pourtant. question qu'elle pose. lâche. photo qui le rend fou, dans tous les sens du terme. vision alléchante. vision énervante, aussi. ne pas être le seul a voir cette photo, c'est ça le problème. sauf qu'il ne peut pas balancer ça. j'ai juste pas envie qu'on commence a t'traiter de pute. c'est presque gentil. presque. parce qu'en réalité, c'est c'est loin d'être la vraie raison. bien loin. il s'tape bien de ce qu'on peut dire sur elle. tant qu'on ne le dit pas devant lui, il ne fera rien. ne dira rien. pas a lui de la défendre. pas en permanence. isham qui l'écoute. parler. encore et encore. lui répondre, toujours. regard qui ne la quitte pas. qui ne la quitte plus. sourire qui se dessine sur ses lèvres. sourire mesquin. gamin qui va balancer une connerie, à coup sûr. oh j'ai vu mieux, bien mieux. c'est vrai, sûrement. mais ça ne se dit pas. même pas maintenant, alors qu'il cherche seulement a la faire taire. ça ne se dit surtout pas devant elle. la comparer aux autres. aux filles qui sont passées entre ses bras. entre ses draps. à ces filles auxquelles elle refuse de ressembler. qu'elle traite de pute, sans aucune hésitation. solidarité féminine, ou ces conneries du genre, qui sont bien loin. bien bien loin. chaden qui les insulte, en déclinant la proposition d'isham. celle de venir le réchauffer après une douche froide. glacée. et lui, il s'marre finalement. ne peut faire que ça d'ailleurs. épaules qui se haussent, en même temps. ça s'rait bien mieux avec toi. sourire en coin. provocation. au moins un peu. joue avec elle. comme elle le fait avec lui. elle qui s'amuse en le repoussant. toujours plus loin. et lui qui s'amuse, à revenir. à la chercher. encore et toujours. elle finira par céder, il le sait. gamine qui n'est pas indifférente, pas totalement. il le voit. quand ses yeux s'attardent un peu trop sur lui. il la voit. mais ne dit rien. enfin, pas toujours. la laisse faire. profiter. le gamin, il l'observe. attentivement. écoute ses mots, aussi. sourcils froncés quand elle lui lance l'aliment dessus. balance qu'il est trop gentil avec elle ce temps-ci. chaden qui n'est pas d'accord. pas du tout. j'suis pas débile, j'sais ce que ça veut dire et qu'c'est la vérité, aussi. j'suis pas ton pote chaden, alors ne me parle pas comme ça. c'est un conseil. conseil. pas une menace. utile de le préciser. enfin, il estime nécessaire de le dire. comme dire qu'la gamine, elle n'a pas de cerveau. lui pas d'coeur, soit disant. et chaden qui lui répond. réponse qui n'est pas vraiment a la hauteur de ses espérances. répartie digne d'un enfant. t'aurais pu trouver mieux à répondre. même venant d'toi, j'trouve ça bien bas. gamine qui ne veut simplement pas parler de l'origine de sa peluche. il le sait isham. il ne force pas. pas pour le moment. un jour, il finira par savoir. par tout savoir. par tout avoir, aussi. le jeune saadi qui l'aide. quand elle se blesse. bonté qui a ses limites. quelques secondes, pas plus. il se contente de nettoyer la plaie. avant de retomber dans ses travers. boite de pansements qu'il balance sur la gamine. pile sur elle. on ne sait pas vraiment s'il le fait pour la lui donner. ou simplement pour la jeter sur elle. lui rendre, en quelque sorte, la pareille. lui qui s'est prit un cornichon, elle une boite de pansements. lui qui a le mérite de ne pas jouer avec la nourriture. au moins. mais malgré son aide, de quelques instants, chaden, elle râle. ingrate. bisou magique qu'elle ne semble pas refuser, mais qu'elle décline pourtant. ne pas vouloir le fatiguer. bisou magique qu'il lui aurait fais pourtant. avec plaisir. mais certainement pas sur son doigt. ses lèvres. son cou. endroit stratégique. c'pas un simple bisou qui va m'fatiguer, t'en fais pas. gamin qui ne s'étale pas. qui prend son assiette. s'éloigne. lui demande de ramasser ses conneries. le cornichon encore au sol. moindre des choses. et elle le fait chaden. alors que lui s'installe. regard en coin, sur la gamine. gamine qui sourit. qui semble fière d'elle. ça en est presque désespérant. et la gamine, elle finit par le rejoindre. sur le canapé. sans invitation. qui s'affale, presque autant que lui. semble vouloir se reposer. vouloir dormir, aussi. mais alors que le calme envahit la pièce. le silence complet. elle rompt le tout. parle. question. bouche pleine. gamin qui prend son temps pour répondre. qui tourne la tête vers elle. gamine les yeux clos. qui pourrait en profiter. clairement. mais qui ne fait rien pour le moment. rien du tout. lui répond. seulement. y'a rien d'intéressant a savoir. rien qui ne pourrait t'aider a comprendre. pure vérité. rien d'extraordinaire. vie banale. papa et maman toujours là. papa et maman aimants. les deux gamines pour venir combler la petite famille. enfant heureux. qui l'est encore. le gamin qui ne peut se résoudre a ne rien faire. gamin qui laisse sa main se glisser sur sa cuisse. haut de sa cuisse. il sait qu'elle va le repousser. râler. mais il lef ait quand même. tente. sans rien entreprendre de déplacé. quelques caresses, seulement. et toi, t'as quoi a dire ? que toi, sur ta vie ? on ne sait pas trop s'il veut réellement savoir, ou simplement détourner l'attention de la gamine de sa main sur sa cuisse. la faire se concentrer sur autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarChaden Bouacida
MESSAGES : 157 PSEUDO : mzelletracy FACECLAIM + @ : sofia jamora, @untamed swallow



♡ ♡ ♡
delicate :
availability:

MessageSujet: Re: enfants terribles (chaden)   Sam 6 Jan - 18:06

chaden, elle n'a pas confiance en elle. toute sa vie, elle a voulu être à la hauteur de ses soeurs. des sœurs qu'elle trouvait magnifiques. et elle, elle s'est toujours sentie à part. jamais assez belle. jamais assez forte. jamais assez attirante. chaden, elle a toujours demandé plus qu'elle ne savait faire. qu'elle ne savait être. elle s'est mise toute seule la pression. et même passé l'adolescence. et même encore aujourd'hui. elle ne se sent pas aussi bien que ses prédécesseurs. ses photos, aussi dénudées soient-elles sont là pour essayer de la rassurer. pour que certains lui disent qu'elle est belle. qu'elle est désirable. elles sont aussi là pour cacher ce côté-là de chaden. ce manque de confiance en elle. manque de confiance qui a été encore plus creusé lorsqu'elle a retrouvé son ex compagnon dans le lit d'une de leurs amies. sa dignité. elle l'a sûrement perdu à ce moment-là. même si elle met tout sur le dos de isham. surtout que ce dernier se défend de suite. il pourrait lui faire bien pire. c'est vrai qu'elle n'est pas non plus en train de récurer ses toilettes. il n'a pas encore franchi cette étape là. encore heureux. chaden c'est une fée du logis. une femme à marier. elle est capable de transformer un taudis en château en un rien de temps. mais, elle ne le ferait pas pour être traiter ainsi. elle préfère mettre ses talents à son propre service dans son propre appartement. qu'elle trouvait d'ailleurs bien trop grand pour elle toute seule. elle qui avait toujours eu l'habitude d'entendre du bruit et des chamailleries lorsqu'elle était dans la maison familiale. c'est peut être ça qu'elle aimait chez isham. il s'intéressait à elle. pas pour les bonnes raisons sûrement. mais vraiment à elle. pas à une de ses sœurs, pas à une de ses amies. seulement elle. c'était aussi peut-être pour ça son intérêt pour ses photos postées. selon lui, il ne voulait pas qu'on la traite de pute. ça avait le don d'attendrir chaden cette phrase. alors, il faisait attention à elle au final. à ce que pouvait dire les autres sur chaden. s'en était devenu tellement mignon. merci isham. lâcha-t-elle d'une seule traite. sans même savoir se retenir. sans même en vouloir dire plus. ni moins. ça l'avait touché. et sur ça, chaden elle ne mentait pas. jamais. mais, elle vu vite repris par la réalité lorsqu'il lui balança qu'il avait déjà vu mieux qu'elle. au fond, elle le savait elle aussi. elle ne se prenait pas pour la plus belle. elle ne devait même pas lui faire d'effet à isham. c'est tout aussi bien sans moi aussi. elle hallucinait. il était tellement contradictoire comme mec. quelques minutes avant elle le trouvait si mignon. et là, encore une fois. il avait tout cassé. et toi qui me prends pour une pute, ça c'est acceptable ? elle avait cette impression là. il lui empêchait certaines choses. alors que ça l'arrangeait bien au final. complètement perdue. chaden ne savait plus quoi penser. pensait-il au final tout ce qui sortait de sa bouche.

chaden et isham ne sont pas amis. ils ne se confient rien de leurs vies. ils ne rigolent pas ensemble. ils ne boivent pas une bière ensemble en se moquant d'autrui. ils ne s'apprécient peut-être même pas un minimum. leur relation est compliquée. aucun mot ne peut la décrire. rien. rien ne peut définir leur histoire. et isham lui rappelle bien. qu'il n'est pas son pote. qu'elle ne peut pas se comporter comme elle le veut avec lui. mais, des conseils comme ça. chaden s'en passerait bien. et elle ne se laisserait pas faire pour ça. un conseil ? et sinon quoi isham ? qu'est-ce que tu peux bien faire de plus pour me détruire ? chaden elle le sait. elle réagit mal certaines fois. elle ne réfléchit jamais. elle est trop spontanée. ça lui vaut des problèmes des fois. mais, elle ne changera pas. même si isham n'apprécie pas forcément. je me mets à ton niveau saadi, rien de plus.. pourtant ce niveau, il arrive à l'augmenter certaines fois, surtout lorsqu'il a pris soin d'elle après son accident d'attaque de couteau sanguinaire. enfin, pris soin d'elle est vite dit. disons qu'il a fait une bonne action. sûrement sa bonne action de la semaine. bien vite rattrapé par son excellent jet de pansement. dans ce cas, oui j'aurais préféré le bisou plutôt que me faire attaquer par des pansements. chose qu'elle sait éperdument qu'il ne fera pas.

ce n'est pas son père. lui il l'aurait fait. c'est bizarre comme ce soir, il hante ses pensées. avant de mourir, il lui avait fait promettre qu'elle trouverait un homme qui prendrait soin d'elle. et là, six ans plus tard, elle se retrouve affalée sur un canapé à côté d'isham saadi. bien sûr, pas connu pour prendre soin des autres. surtout pas de chaden. un mec qu'elle ne connaissait pas vraiment. et qui visiblement, malgré ses questions, ne voulait pas en dire plus non plus. son côté mystérieux intéressait plus que tout chaden. ce genre de mec à vouloir rester discret sur son passé. c'est ce qu'elle aimait le plus chaden. c'est ce qui la faisait craquer. toujours les yeux fermés, elle écouta la question de isham. elle marqua un temps d'arrêt. pensant à son enfance, retraçant sa vie alors qu'elle avait toujours les yeux fermés. père décédé, mère qui s'est barrée. un mec qui m'a trompé et un cancer des poumons découvert il y a quelques semaines, voilà à quoi se résume ma vie. sans réfléchir, une fois de plus, chaden sortit tout ce qu'elle avait sur le cœur. tout ce qui lui faisait mal. tout ce qui la résumait. la larme au coin de l'oeil suivit presque instantanément. elle ne sait pas pourquoi elle avait dit ça. pourquoi à lui. pourquoi maintenant. il en avait strictement rien à faire pensa-t-elle. ouvrant les yeux et le regardant. elle repensa à qui il était. ce qu'elle faisait là. elle se releva d'un seul coup. étant assise presque sur le bout des fesses. je ne t'ai même pas ramené à boire. tu veux quoi ? elle voulait absolument changer de sujet. faire comme s'il n'avait rien entendu. comme si elle n'avait rien dit du tout. je prendrais bien un truc fort moi. pour oublier. oublier tout ce qu'elle venait de lui balancer. toute sa vie. juste oublier.

_________________
she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarIsham Saadi
MESSAGES : 46 PSEUDO : anaïs. FACECLAIM + @ : malik, ©strangelove.



MessageSujet: Re: enfants terribles (chaden)   Sam 6 Jan - 19:23

isham qui ne comprend pas. qui ne comprend rien qui émane de la tête de chaden. énigme. casse tête qu'il n'a pas encore réussi a résoudre. qui ne comprend pas ce besoin de se mettre en avant. sur les réseaux sociaux. de se dévoiler au premier curieux. au premier venu. qui ne comprend pas qu'elle ai ce besoin. cette envie de se différencier. de faire le plein de confiance. parce que chaden, c'est typiquement le genre de fille qui devrait avoir confiance en elle. belle. sexy. la tête plutôt bien remplie. aucune raison de complexer. et pourtant, y'a cette sorte de dispute au sujet de ces photos. de cette photo. osée. trop au goût du gamin. et pourtant, elle pourrait faire pire. en parle même. comme si l'idée lui avait déjà traversé l'esprit. comme si l'idée n'était pas complètement folle. truc tiré par les cheveux. et le gamin, avant même de penser au fait que son compte se ferait très certainement signaler, entraînant sûrement son exclusion de la plateforme, il râle. fort. ça ne lui plaît pas. et il ne peut s'empêcher de le dire. de le lui faire comprendre. balance qu'elle perdrait sa dignité. mini débat. isham qui dit qu'elle pourrait faire pire. qu'il pourrait lui faire pire. tâches peu glorieuses. s'occuper des sanitaires. de sa lessive. gamin qui pourrait tout salir, juste sous ses yeux, pour lui demander de tout nettoyer ensuite. mais il ne fait rien de tout ça. pas pour le moment. pas alors qu'elle semble coopérer, au moins un minimum. mais pas là. pas quand il est question de ses réseaux sociaux. demande des explications. sauf que quand on lui demande pourquoi. pourquoi ces cris ? pourquoi il s'énerve ? il réfléchit. et répond, faussement. cacher la vérité par une connerie. connerie trop gentille pourtant. connerie qui entraîne un remerciement. rapide. mais bel et bien là. qu'il entend. nettement. qu'il retient, aussi. mots encrés dans un coin de sa tête. qu'il lui ressortira sûrement a un moment. pour lui rappeler, qu'un jour, elle l'a apprécié. elle l'a remercié. comme quoi il n'est pas toujours méchant. regard persistant. sur la gamine. sur son corps. la détaille. lentement. et il finit par reprendre parole. il le faut bien. y'a pas d'quoi. les mots qui glissent. doucement. l'ton bien loin de celui habituel. du ton sec. froid. là, il est calme. posé. colle parfaitement à ce qu'il dit. même si y'a quelques instants seulement, il était prêt à lui sauter au visage pour la faire taire. isham qui passe d'une humeur a l'autre en présence de la gamine. en un rien de temps. presque bipolaire. mais juste là. juste avec elle. elle qui change ses humeurs. qui le fait réagir, au quart de tour. par ses actions complètement irréfléchies, plus que les siennes, par ses mots balancés à la va vite, sans qu'elle n'y réfléchisse. sans qu'il n'y soit préparé, aussi. légère moue qui apparaît sur les lèvres du gamin quand elle le contredit. quand elle balance que ça serait aussi bien sans elle. ça serait sûrement vrai. une fille reste une fille. plus jolie que chaden, ça se trouve, à coup sur. plus consentante, aussi. c'est même le plus simple, ça. j'en doute fortement. faudrait que j'teste avec et sans toi pour l'savoir. on teste quand tu veux. et chaden, elle enchaîne. lui demande si lui qui la prend pour une pute, c'est acceptable. isham, il sait parfaitement que ça ne l'est pas. isham, il refuse catégoriquement que quelqu'un se comporte de la sorte avec l'une de ses soeurs. gamin qui vrillerait totalement s'il l'apprenait. et pourtant, il le fait, avec chaden. sans aucun remord. gamin qui s'enfonce. sûrement. gamin qui est pourtant déjà au fond du gouffre. tout au fond. c'est acceptable. mais juste venant de moi. mais venant des autres, ça ne l'est pas. isham qui se pense exceptionnel. isham qui pense qu'il est mieux que les autres. qu'il jouit d'un droit tout particulier sur la gamine. foutaise. aucun droit, encore moins que les autres, sûrement. parce qu'il pousse le vice. se joue d'elle, en permanence. la pousse a bout. la fait râler. crier, pas comme il le voudrait, bien au contraire.
chaden, elle se permet des choses qu'elle ne devrait pas. clairement pas. gamine qui ne devrait pas lui répondre. qui ne devrait pas lui balancer de genre de choses. autant les paroles, que le cornichon. et pourtant, elle le fait. et quand isham lui fait la remarque, simple conseil comme il le lui souligne, elle le prend comme une menace. répond, hostilement. sur ses gardes. question bien choisie. qu'est-ce qu'il pourrait faire pour la détruire ? en réalité, isham lui-même ne le sait pas. lui-même ne connait pas ses limites a ce niveau là. gamin qui n'a jamais été au bout des choses dans ce domaine. surtout pas avec chaden. limites qui ne seraient certainement pas les mêmes qu'avec les autres. parce que même s'il refuse de se l'avouer, de le dire haut et fort, la gamine elle est différente. il prend un peu plus sur lui, avec elle. n'en vient pas aux mains. pas pour le moment. l'envie qui est là, souvent. les poings qui se serrent, la mâchoire serrée. mais ça ne va jamais plus loin. crois moi, tu ne veux pas savoir ce que je pourrais faire. ce que je pourrais te faire. l'ton sec, de nouveau. presque menaçant. parce qu'il le faut. pour qu'elle arrête. qu'elle cesse de le provoquer. en permanence. éviter qu'il finisse par exploser en sa présence. éviter qu'il lui explose en plein visage, aussi. ça causerait des dégâts. beaucoup trop. le gamin qui se retient de rire, suite a sa réponse. elle est censée se mettre a sa hauteur. ton niveau est bien trop bas pour égaler le mien, bouacida. isham qui n'vole pas bien haut, pourtant. mais qui arrive a relever le niveau de temps en temps. phases exceptionnelles. rares. et on ne s'y attend jamais. ça arrive par surprise. en traître. toujours. comme quand il l'a aidé. ce soir. avec son doigt. essayer de rattraper sa maladresse. mais comme le reste, ça ne dure pas. les bonnes choses ne durent jamais de toute manière. ça finit par cesser. et lui, il foire le tout en jetant la petite boite. la gamine, elle balance qu'elle aurait préféré le bisou magique au jet de pansements. gamin qui ne réagit pas. qui ne dit rien pendant quelques secondes. le temps de réagir. j'pense franchement que t'aurai détesté c'bisou. enfin, tu l'aurais prétexté.
et finalement, y'a les deux dans le canapé. l'un qui mange. l'autre qui somnole. drôle de paire. les deux qui laissent ce silence reposant envahir l'appartement. avant de parler. briser ce moment de calme. envie d'en savoir plus, sur l'autre. chaden qui pose la question, mais finalement c'est la seule a parler. a répondre. moment de faiblesse, sûrement. et lui, il prend toutes ces informations. les enregistre. et y'a ses sourcils qui se froncent. fort. quand les derniers mots glissent hors de ses lèvres. cancer des poumons. gamine au courant depuis des semaines. gamine qui n'a rien dit. qui ne lui a rien dit. qui n'allait rien lui dire s'il n'avait pas cherché. si elle n'était pas fatiguée au point d'arriver dans un tel état de faiblesse. t'as dis quoi ? gamine qui se redresse, un peu. main d'isham qui glisse finalement de la cuisse de la gamine. et elle veut changer de sujet. sauf qu'il ignore. ignore toute la question. assiette toujours posée sur ses jambes. et toute son attention qui se pose sur chaden. t'as un cancer ? qu'est-ce que tu fous là ? t'as un traitement a suivre espèce d'abrutie. gamin qui ne comprend pas. qui ne la suit pas. pas sur ce coup là. qui ne cherche même pas a essayer de comprendre sa position. rien. qui campe. sur ses positions. qui s'énerve. doucement. et finalement, y'a la gamine qui reprend parole. propose de prendre quelque chose de fort à boire. prends c'que tu veux. mais sers moi un verre aussi. faire passer la nouvelle. coûte que coûte. gamin qui ne relève même pas les autres informations. le fait que son père soit mort. que sa mère soit partit. que son copain l'ai trompé, avec une amie. vie pourrie. mais non, ce qu'il retient, c'est la maladie. ce qui pourrait l'arracher à ce monde. ce qui pourrait la lui arracher. l'assiette qu'il pose finalement sur la table basse. appétit qui a disparu. totalement. y'a de la vodka, du rhum et du whisky, normalement. gamin qui la laisse se charger des boissons. alors que lui se contente de se pencher. fouille dans un tiroir de la petite table basse. en sort une petite boule de couleur douteuse ainsi qu'le nécessaire pour rouler son joint. il ne va pas se priver. pas chez lui. même si elle est là. il ouvrira juste la fenêtre. pour ne pas aggraver son cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarChaden Bouacida
MESSAGES : 157 PSEUDO : mzelletracy FACECLAIM + @ : sofia jamora, @untamed swallow



♡ ♡ ♡
delicate :
availability:

MessageSujet: Re: enfants terribles (chaden)   Sam 6 Jan - 20:42

chaden, elle se retient. ne pas sauter sur isham. ne pas le laisser s'approcher. ne pas se mordre les lèvres. chose qu'elle fait dès qu'elle est intéressée par un homme. non, chaden ne laisse rien transparaître. pas même quand isham laisse entrevoir une partie d’éclaircie dans son sombre comportement. elle attends plus que ça. plus que ses avances pourries dont il lui fait encore part. dommage alors, tu ne sauras jamais isham. le laissait gagner, c'est hors de question pour chaden. elle ne le laisserait pas tester. pas le moins du monde. pas pour être comparée. pas encore une fois. pas pour souffrir. il pourrait essayer toutes celles qu'il veut mais pas chaden. non, pas elle. surtout qu'il s'autoproclame être le seul à pouvoir la prendre pour une pute. ça l'énerve chaden. elle n'est pas comme ça. et isham n'a aucun droit sur elle. ni sur son corps. elle préfère ignorer. elle préfère se taire pour une fois. réaction intelligente pour une conversation qui tourne en rond. de toute façon, même si elle lui répondait, il trouverait encore à redire. alors elle stoppe la conversation. sans rien ajouter de plus. lorsque chaden demande à isham ce qu'il pourrait faire de pire, ce dernier la décourage de le savoir. il a l'air sincère. presque à faire peur à chaden. elle ne veut en savoir plus. ces dernières phrases lui font froid dans le dois. elle espère qu'il ne les pense pas vraiment. elle préfère même pas s'imaginer ce qu'il déjà fait à autrui. puis, isham qui lui dit que son niveau est bien plus élevé que celui de chaden. elle sourit. elle n'y croit pas une seconde. il se surestime le mec. tout comme ce bisou. prétendu bisou magique qu'il aurait pu donner à chaden. j'l'aurais quand même toujours mieux apprécié que tes pansements à deux balles. elle aurait adoré sentir les lèvres de isham se posait sur sa peau. même si elle ne l'aurait avouer. il a raison. elle aurait prétexté le détester. il la connait bien au fond. bien trop. elle arrive à cacher beaucoup de choses chaden. mais, pas totalement tout.

pas son cancer. celui là même qu'elle vient de sortir de sa bouche. sans trop même savoir pourquoi. ce cancer qu'elle déteste avoir prononcé. autant qu'elle déteste l'avoir contracté. aller se confier à isham. comme si c'était la meilleure personne pour cela. comme si l'en avait quelque chose à carrer. mais, à peine prononcé et voilà qu'il réagit. il lui demande de répéter, comme s'il n'avait pas assez entendu. la tête dans les mains, chaden ne réagit pas. ne répète pas. elle ne dit rien et laisse encore un grand silence. c'est lui qui le brise. je suis ici car tu m'as demandé de venir te faire à manger isham. bien sûr, elle le sait. ce n'est pas ce qu'il veut entendre. bien sûr, elle aurait pu décliner son message. mais, elle ne l'a pas fait. sûrement parce qu'elle avait aussi envie d'être ici. chaden qui se lève après invitation de isham à prendre ce qu'elle veut en boisson. elle se dirige vers la cuisine. je ne suis pas encore le traitement. chaden qui s'en va sur ses mots. elle veut de l'alcool. n'importe quel alcool. première bouteille trouvé. la vodka à la main, elle choppe deux verres. elle marque un temps d'arrêt dans la cuisine. prenant son temps pour revenir sur le canapé. pour éviter son regard. éviter ses questions. puis, elle revient. se pose. sert les verres. commence à boire le sien. et tends celui de isham. vodka pure, j'espère que ça t'ira. elle ne parle pas plus. silencieuse par rapport à son arrivée. elle craint ce moment plus que tout. chaden essaie d'oublier cette maladie, d'oublier les examens. d'oublier ce que le médecin lui a dit. elle ne lâche pas les mains d'isham des yeux. il va se fumer un joint. et clairement, elle ne dirait pas non à une taffe ou deux actuellement. elle pense déjà à la négociation qu'elle devra faire. mais, foutue pour foutue. ce n'est pas ça qui va l'arrêter.

_________________
she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarIsham Saadi
MESSAGES : 46 PSEUDO : anaïs. FACECLAIM + @ : malik, ©strangelove.



MessageSujet: Re: enfants terribles (chaden)   Dim 7 Jan - 9:41

isham qui continue. ses avances. gamin assez lourd quand il s'y met. gamin qui ne lâche pas l'affaire. même si chaden le repousse toujours. l'envoie chier. lui dit qu'il ne se passera jamais rien entre eux. gamine qui essaie de se convaincre autant que le convaincre. parce que l'gamin, il est certain qu'il ne la laisse pas insensible. sûre que s'il laisse ses mains et ses lèvres s'attarder sur sa peau, elle frissonnera. son corps qui réagira alors qu'elle voudrait rester de marbre. isham qui joue au con, et c'est ça qui dérange la gamine. il l'a bien compris, depuis longtemps. mais il ne change pas. oh non. parce que ça l'amuse de l'énerver. de la rendre folle. et isham, il ne changera pour personne. question de principe. il est comme il est, que ça plaise, ou non. j'en doute. tu finiras par te laisser tenter. et ce jour là, ça sera grandiose. et alors que les mots franchissent la barrière de ses lèvres, il la détaille .longuement. comme pour se dire que son corps vaut l'coup d'attendre. de persister. de ne pas se décourager. courbes bien dessinées. à en perdre la tête. courbes que n'importe quelle fille lui envie. chaden qui n'est pas une pute. isham qui interdit a quiconque de la traiter ainsi. et pourtant, quand la gamine le lui demande, il répond que lui a le droit. juste lui. mauvaise réponse. clairement. mais la gamine, elle ne répond pas. rien. même pas une insulte. elle ne tente même pas de le remettre a sa place. le gamin, il est presque déçu de ce manque de réaction. gamine qui se la joue plus mature. le sale gosse qui enchaîne. lui balance qu'elle n'aimerait pas savoir ce qu'il pourrait faire. ce qu'il pourrait lui faire. paroles soigneusement choisies pour la décourager de continuer dans ce chemin. de cesser ses provocations. alors qu'il n'est même pas certain d'oser aller plus loin. aller trop loin. sur un coup de nerfs, peut-être. mais c'est tout. seul et unique moment où il pourrait le faire. où il pourrait oser. isham qui ne fait pas les choses bien. pas totalement. première bonne initiative. mais le reste bloque. merde. parce que l'gamin, il ne peut pas tout bien faire. il ne peut pas être trop gentil. ne peut pas s'empêcher de briser ce moment trop calme. trop doux. lancer de boite de pansements. lancer impeccable. c'est ce qu'il retiendra. pas ses paroles. pas pour le moment. truc sans grande importance. gamine qui dit qu'elle aurait préféré son bisou magique a ses pansements. mais elle ne sait pas ce qu'il aurait fais. qu'ce fameux bisou, il n'aurait pas été déposé sur sa blessure. oh non. donc t'avoues que t'aurais préféré que j't'embrasse ? sourcils levés. sourire amusé. gamin qui ne relève que ce qu'il veut. qui oublie volontairement qu'elle l'aurait préféré a ce lancer de pansements.
et les deux se retrouvent sur le canapé. bien installés. moment tranquille, au début. calme plat. avant que chaden ne prenne parole. avant que chaden ne lâche cette bombe. gamine malade. maladie qui la détruit progressivement de l'intérieur. cancer. rien que ça. et chaden qui n'a rien dit avant. qui n'a rien dit alors qu'elle le sait depuis des semaines. isham qui s'énerve. qui ne se calme pas quand elle lui répond. joue a la maligne. encore. lui balance que si elle est là, c'est parce qu'il l'a appelé. a exigé sa présence pour lui faire a manger. gamin qui observe la gamine. mâchoire serrée. si tu m'en avais parlé, j't'aurai pas dérangé en pleine nuit. vrai. isham qui l'aurait laissé se reposer pendant la nuit. l'aurait laissé profiter de quelques heures de répit. pour être en forme. mais le gamin, il se rattraperait sûrement sur le reste de la journée. histoire de se rattraper. histoire de profiter un peu plus de la présence de chaden dans le coin. de son corps sous ses yeux, à défaut de l'avoir contre le sien. mouvement à ses côtés. chaden qui se lève. chaden qui s'éloigne. se rend dans la cuisine. chercher les boissons. mais alors qu'elle commence tout juste a s'éloigner, elle prend parole. lâche quelques mots qui tournent en boucle dans un coin de la tête d'isham. l'impression qu'il s'agit d'une blague. mauvaise blague. et t'attends quoi pour l'commencer ? d'cracher tes poumons ? les mots qui sortent plus forts que prévu. ton haut. gamin qui ne peut pas rester calme. pas là. pas alors qu'il a l'impression qu'elle s'fout de sa gueule. qu'elle joue avec sa propre vie alors qu'elle a les moyens de limiter les dommages, de guérir, peut-être. gamine qui ne se fait pas encore soigner, alors que tous savent que si cette maladie est prit a temps, il y a bien plus de chance de s'en sortir. gamine qui laisse les choses traîner. qui laisse la maladie se développer. la fille qui revient. avec la bouteille. et les verres. vodka pure. parfait. de quoi digérer le tout. ou tout vomir après de nombreux verres. c'est au choix. isham, il se contente d'un geste de tête pour lui faire comprendre que c'est bon. que le choix est bon. pas de remerciement pour autant quand elle lui sert son verre. gamin concentré. sur le joint qu'il roule. gamin qui s'applique. effrite la jolie boulette avant de terminer son oeuvre par un rapide coup de langue sur la feuille. ce n'est qu'une fois le joint terminé qu'il saisit enfin son verre. pas de remerciement là non plus. verre qu'il apporte à ses lèvres. longue gorgée qu'il prend. brûlure le long de sa trachée. gamin habitué à tout ça. et isham, il se penche finalement, verre qu'l dépose sur la table, juste a côté de son assiette. burger encore a moitié complet. la gamine qu'il voit, du coin de l'oeil. gamine qui louche, sur le cylindre soigneusement coincé entre les doigts d'isham. elle en a envie, il le sait. mais ça ne lui plaît pas. pas du tout. enfin d'un côté, seulement. duel intérieur, comme souvent. un bon et un mauvais côté. sauf que dans ce cas là, les deux se confondent. la qualification change selon le point de vue. la laisser faire. l'en empêcher. faire mine de se foutre d'elle, de sa santé qui ne risquerait pas de s'arranger en fumant. poumons qui s'encrasseraient encore un peu plus. ou alors, l'en empêcher. le lui interdire. isham qui la traite de tous les noms, dans sa tête. l'impression qu'elle le prend pour un con, ou essaie de le faire. qu'elle essaie de le tester. voir comment il réagirait. et finalement, isham, il se décide enfin. décision qu'il estime être la meilleure. ça ne sert a rien de loucher dessus, tu ne le touchera même pas. gamin qui se lève finalement. allume l'extrémité du tube qu'il vient finalement coincé entre ses lèvres. gamin qui marche. jusqu'à la fenêtre la plus proche, qu'il ouvre alors. et il s'appuie contre le mur. juste à côté. gamin qui fait face a chaden. sans bouger. recrache juste de temps en temps un épais nuage de fumée qui se dissipe assez rapidement. t'as rien a m'donner en échange et ça coûte trop cher pour être partagé. isham qui essaie de se justifier. de ne pas la laisser croire qu'il puisse réellement se soucier de sa santé. d'elle en règle générale, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarChaden Bouacida
MESSAGES : 157 PSEUDO : mzelletracy FACECLAIM + @ : sofia jamora, @untamed swallow



♡ ♡ ♡
delicate :
availability:

MessageSujet: Re: enfants terribles (chaden)   Dim 7 Jan - 14:45

chaden, elle se sent en sécurité ce soir. c'est bizarre. pourtant, c'est dans l'appartement de isham saadi qu'elle se trouve cette nuit. mais, elle a l'impression qu'il ne pourra rien lui arriver. et pourtant, ce n'est peut-être pas le bon endroit où elle devrait se sentir bien. pas avec tout ce qu'il lui faisait faire. pas avec la façon dont il lui parlait. non, elle n'avait aucune explication. mais, elle s'y sentait en sécurité. même si isham n'arrêtait pas de lui faire des avances. même s'il espérait au fond de lui qu'un jour elle cède. il n'avait encore jamais forcé chaden. et elle savait éperdument qu'il ne la forcerait jamais. et même si elle était saoulée par ses avances qui ne menait à rien, elle appréciait ce côté-là de isham. il faudrait que je sois fortement alcoolisée ou alors que je deviennes aveugle pour céder à tes avances. chaden avait un gros défaut, sa fierté. elle ne voulait pas céder face à isham. elle sait très bien qu'il suffit d'une fois, une seule nuit où elle accepte ses avances pour qu'il lui fasse rappeler toute sa vie. elle n'a pas envie de l'entendre se vanter pendant des mois et des mois. et n'imagine même pas ce qu'il pourrait dire isham à ses potes une fois qu'il aurait eu ce qu'il voulait. il  se prenait déjà pour ce qu'il n'était pas. il pensait avoir des droits sur chaden qu'il n'a pas. chaden avait beau essayer de lui faire comprendre qu'il rêvait peut-être un peu trop. isham ne voulait rien savoir. il va même jusqu'à détourner les paroles de chaden. ce bisou, ce fameux bisou magique. tu fais exprès de comprendre tout de travers saadi. ou alorsn il avait très bien compris ce que souhaitait chaden. elle ne sait plus trop quoi penser. la seule chose qu'elle fait, c'est de dire tout le contraire de ce qu'elle pense. si j'aurais du faire le choix entre les deux, j'aurais en effet que tu m'embrasses le doigt. elle le regarde dans les yeux. puis détourne le regard.

quelques secondes plus tard, elle rejoignait isham sur son canapé. le silence se fait plus lourd entre eux. avant que chaden lâche la bombe. parle de son cancer. comme si elle parlait du beau temps. ou plutôt du temps pluvieux. ce serait ce qui définirait sa vie. elle avait beau être fatiguée. elle avait pris la décision de venir voir isham. malgré l'insistance de ce dernier dans son message. c'est elle-même qui avait pris la décision. elle était encore consciente de ce qu'elle faisait. et elle n'avait pas envie de s'interdire des choses parce que ce cancer avait irruption. chanden voulait vivre comme elle avait toujours vécu. c'est pas d'être venue cette nuit qui va me tuer. elle ne passait pas par quatre chemins. chaden est consciente de ce que cette maladie peut engendrer. elle a vécu à ses dépens il y a six ans. alors, elle ne se voile pas la face. elle comprends. elle sait. mais, elle ne réagit pas pour autant. ce n'est pas pour ça qu'elle a commencé à mettre en place son traitement. comme si elle voulait retarder l'échéance. comme s'il allait partir de lui-même. personne n'a pu me certifier à 100% que je n'aurais plus rien après la chimio. et puis, son père lui aussi avait suivi ces traitements. lui aussi il s'était battu. et pourtant, c'est le cancer qui avait gagné. âgée à peine de quinze ans, elle l'avait vu dépérir petit à petit. perdant tout signe de vitalité. tout signe de virilité. elle ne se voyait pas comme ça. devenir un légume. fatiguée par les soins. incapable de poursuivre sa vie telle qu'elle l'a commencé. elle prend une goutte de sa vodka. mais, elle ne lui redonne pas de coup de booste. elle voit même une larme coulait sur sa joue. j'ai peur d'y perdre ma vie, de perdre mon temps et que ça ne marche pas. chaden avait peur de la mort. et elle avait encore plus peur de ne pas pouvoir profiter de sa vie. elle était complètement perdue. elle avait l'impression de ne plus rien avoir à perdre. le regard posé sur le joint de isham, ce dernier lui interdis de le toucher et alla se poser contre la fenêtre. ça pourrait me faire du bien tu sais. elle savait que ça n'arrangerait pas son cas. mais elle ne voyait pas où était le mal. elle ne pouvait pas être pire non plus. ce cancer la rongeait de l'intérieur. et fumer ne serait-ce qu'un peu pourrait lui permettre à mieux appréhender les choses. elle voulait planer un peu. elle voulait un peu tout oublier. je ne te demande qu'une taffe isham. regard posé sur lui. envie de fumer. mais, elle savait qu'elle se heurter à une vraie galère face à isham.

_________________
she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarIsham Saadi
MESSAGES : 46 PSEUDO : anaïs. FACECLAIM + @ : malik, ©strangelove.



MessageSujet: Re: enfants terribles (chaden)   Mer 10 Jan - 14:27

les deux qui n'ont rien a faire ensemble de base. elle trop bien pour lui. trop bien pour fréquenter des gens comme lui. il le sait isham. que trop bien. mais il s'en tape. de ça et de tout le reste. parce que lui, il est bien avec elle. là. tous les deux dans l'appartement. alors qu'il y a quelques instants encore, il voulait simplement lui faire regretter la fameuse photo postée. photo déjà a moitié oubliée. a moitié seulement, mais c'est déjà ça. et le gamin, il s'amuse. d'elle. de tout ça. lui fait des avances. encore et encore. même si elle le rejette. même si elle semble s'moquer de tout ce qu'il peut dire. qu'elle doit le trouver lourd. bien trop. on pourrait presque appeler ça du harcèlement si lui n'faisait pas ça pour s'marrer. si elle le prenait au sérieux, aussi. mais dans l'fond, isham, il sait qu'elle ne déteste pas les nombreuses avances qu'il lui adresse. ça doit la flatter, d'un côté. obligatoirement. et isham, il sourit sous ses dires. gamine qui devrait être fortement alcoolisée ou devenir aveugle pour céder à ses demandes. rien qu'ça. mais lui, ça l'fait marrer. qu'elle se mure a tel point. s'voile la face. c'est une drôle de coïncidence, j'ai de fortes doses d'alcool dans l'appartement. épaules qui se haussent. solution qui ne plaît pas des masses au gamin. pas du tout même. chaden ivre qui s'donne a lui. c'pas ce qu'il avait prévu. pas c'qu'il voulait. pas du tout. chaden pleinement consciente, c'est bien mieux. bien plus beau. chaden qui cède d'elle même à ses avances. en pleine possession de ses moyens. gamine qui s'tait. un temps. qui s'tait quand il lui dit qu'il a un putain d'droit sur elle. putain d'droit pour la traiter comme une pute s'il le veut. droit qu'il a et que les autres n'ont pas. elle sur ses gardes. lui qui continue. toujours. toujours plus. qui fait mine de ne pas tout comprendre. sélectionne minutieusement les informations qu'il va relever. et chaden, elle lui fait remarquer le tout. comme exaspérée par tout ça. et isham qui sourit. toujours plus. sourcils qui se haussent pourtant quand elle reprend parole. quand elle lâche que si elle devait choisir entre le lancer de paquet de pansements et ce bisou magique, l'deuxième choix semble bien meilleur. lui embrasser le doigt. comme si il lui aurait juste embrassé le doigt. comme s'il se serait contenté de si peu. c'est mal le connaître. très mal le connaître. sourire en coin. les yeux dans les yeux. alors qu'il reprend parole. à son tour. ah parce que tu penses sérieusement qu'j'aurai embrassé ton doigt ? j'pensais qu'tu me connaissais mieux que ça. les mots qui glissent. doucement. malicieusement. j't'aurai embrassé tout court. et tu t'en serais rappelé toute ta vie. les mots prononcés alors qu'il sourit en coin. gamin fier. fier d'lui. de ce qu'il vient de dire, aussi. évidement. sauf que tout ne reste pas sur cette légèreté ambiante. tout change. tout change quand les deux se retrouvent dans le salon. isham qui est censé savourer son repas. dévorer le burger. et les frites. ans plus attendre. gamin qui est censé avoir faim. au point de la réveiller en pleine nuit et la forcer a venir. mais non. chaden, elle gâche tout. une nouvelle fois. les mots qu'elle lâche. comme si elle parlait de quelque chose sans grande importance. comme s'il ne s'agissait pas de sa santé. de sa vie. vie qui est en jeu. cancer qui se développe. tranquillement. ou pas. progression inconnue. et isham qui l'engueule presque. qui lui dit qu'elle aurait du le prévenir. qu'il l'aurait laissé tranquille pour la nuit comme ça. mais non. ça ne convainc pas chaden. rien ne la convainc. tête dure. gamine bornée. presque autant que lui. binôme improbable. et pourtant, les deux n'se quittent pas. ne s'quittent plus. isham qui n'le veut pas, tout simplement. qu'est-ce que t'en sais ? les mots secs. balancés à la volée. sans se soucier de l'impact. chaden, elle a vu pire. elle a connu pire. elle a entendu bien pire. elle supportera bien ça. ça et tout le reste. c'est isham qui ne supporte pas. qui ne supporte rien. rien de ce qu'elle lui dit. gamine qui veut être certaine des résultats avant de tenter d'se soigner. isham qui fronce les sourcils, comme si elle venait de sortir la plus grosse connerie jamais balancée. n'importe quoi. personne ne peut te certifier à 100% quelque chose, et dans n'importe quel domaine. gamin qui se braque. qui n'essaie pas de comprendre. de la comprendre. y'a toujours des risques. mais ça sera toujours mieux qu'de ne rien faire. mieux qu'attendre. mais isham, il s'retrouve finalement confronté à chaden. gamine apeurée. qui ne cherche même pas a le cacher. pas maintenant. baisse les bras. gamine qui boit. qui laisse une larme couler le long de sa joue. il le voit isham. quand il détourne enfin son regard de son joint pour l'observer. son verre entre ses doigts. gorgée prise. verre sur la table. et c'est là qu'il prend parole. juste là. le temps de trouver les bons mots. pour une fois. dis pas de conneries. ça fonctionnera. les mots qu'il prononce doucement. autant pour se convaincre que pour la convaincre. il le faut. il faut y croire. au moins un peu. au moins y croire à sa place. y'a de bons résultats si le cas est prit assez tôt. alors déconne pas. et vas-y. mots balancés alors qu'il se lève. s'éloigne. tube entre les lèvres. fenêtre ouverte. fumée qu'il recrache. lentement. qu'il regarde se répandre puis se dissiper. et disparaître totalement. chaden qui demande après le joint. isham qui refuse. pour le moment. trouve une excuse, bancale. gamine qui dit qu'ça pourrait lui faire du bien. pas faux. pas vrai non plus. elle se sentirait peut-être bien, pendant un temps. alors que ça encrasserait juste encore un peu plus ses poumons. poumons défectueux. qui se détruisent petit a petit. au fur et à mesure que le cancer se développe. chaden qui essaie, vraiment. isham qui n'sait pas. qui doute. au moins un peu. qui ne sait pas quoi faire. et ça depuis le début. visage qu'il remue pourtant. de gauche à droite. refus. encore une fois. contente toi de ce que t'as dans ton verre. ça t'fera moins d'mal. isham qui semble réellement s'inquiéter pour elle. enfin, pour sa santé. qui ne le cache pas. pas là. il ne peut pas. n'y arrive pas. regard qui ne la quitte pas. pas un seul instant. pas même quand il glisse le joint par la fenêtre. pour faire tomber la cendre. tout ce qui c'est consumé. alors que l'odeur se développe. et pas qu'un peu. ça restera. au moins plusieurs jours. mais il s'en tape isham. odeur qui berce bien souvent son appartement. parfois même le hall de l'immeuble. les voisins qui gueulent. après. mais qui ne font rien de plus. tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarChaden Bouacida
MESSAGES : 157 PSEUDO : mzelletracy FACECLAIM + @ : sofia jamora, @untamed swallow



♡ ♡ ♡
delicate :
availability:

MessageSujet: Re: enfants terribles (chaden)   Dim 14 Jan - 10:27

chaden ne voulait pas céder aux avances de isham. pourtant, à de nombreuses reprises, elle s'était imaginée dans ses bras. à de nombreuses reprises, elle avait voulu sentir son corps contre le sien. elle ne l'avait jamais avoué. et ne lui avouerait jamais. ils sont tellement différents. ils n'ont rien qui pourrait les mettre ensemble. isham a un sale comportement avec chaden et elle déteste ça. plus que tout. elle aimerait qu'il arrête ça. il est lourd. plus que lourd. et elle a l'impression qu'il ne s'en rends même pas compte. il essaie tant bien que mal, sans comprendre qu'elle ne lâchera pas non plus l'affaire chaden. même s'il semble presque lui proposer de l'alcool fort pour essayer de la saouler. elle ne change pas d'avis la petite. et je trouve que ton alcool se trouve très bien là où il est. sans savoir que, quelques minutes plus tard, ce sera elle-même qui ira chercher ce fameux alcool. sans même l'invitation de saadi. mais, tout de suite, chaden ne veut pas. ça ne lui vient même pas à l'esprit de boire en sa compagnie. ils n'ont jamais fait ça. ils n'ont pas cette relation-là. actuellement, elle fait ce dont il a envie. puis, elle s'en va. elle ne reste pas énormément longtemps. tout ça pour éviter les dérapages. comme celui que isham suggère s'il aurait dû embrasser son doigt. enfin, il dit plutôt qu'il aurait embrassé autre chose que son doigt. et toi je pense que tu te serais souvenu toute ta vie de la gifle qui aurait suivi après ton geste. balança-t-elle avec un grand sourire. non, elle ne fléchissait jamais. pas un seul petit espoir qu'elle ne laissait à isham. même pas pour un baiser. même si elle en crevait d'envie. même si elle aurait tout donner pour connaitre la douceur de ses lèvres sur les siennes. mais, ils n'avaient jamais été aussi proches. d'ailleurs, quand il lui avait pris la main pour la mettre sous l'eau suite à son attaque de couteau, chaden était restée sur le cul. c'était la première fois qu'il avait cette douceur là envers elle.

Verre dans la main, chaden plonge son désespoir dans sa vodka. assise sur le canapé, elle réfléchit à ce que pourrait être son avenir si elle décidait de se soigner. pour l'instant, elle a une pensée tellement négative sur cet espoir qu'on lui avait vendu. ce qu'elle en savait. c'est que son père avait suivi le même traitement qui l'avait épuisé. et avait fini par le tuer. ça n'a pas sauvé mon père. souffle-t-elle comme si elle se débarrassait en même de tout le poids que ça lui faisait depuis toutes ses années. il est parti il y a six ans d'un cancer. elle n'en parle quasi jamais. elle a passé ce moment où elle en pleurait tout le temps. mais, elle n'en parle pas. comme s'il n'avait jamais existé. alors qu'il est jour et nuit dans ses pensées. je sais comment ça va me rendre après le traitement. je serai une loque, plus rien de féminin. chaden touche ses cheveux avant de finir son verre d'une traite, tout en écoutant isham lui dire que ça fonctionnera. comme s'il savait à l'avance de la finition du traitement. comme s'il pouvait la soigner lui-même. mais, chaden elle est pétrifiée. elle est apeurée par cet inconnu qu'elle a pourtant côtoyer plusieurs années à cause de son père. mais, elle ne s'imaginait pas dans cette situation elle aussi. elle pensait pas qu'elle revivrait ce cauchemar. tu as peut-être raison. tu m'accompagnerais à mon rendez-vous ? elle sortit ça sans réfléchir. avec l'alcool qui montait déjà au cerveau, elle qui ne buvait pas tant que ça. elle ne contrôlait déjà plus ce qu'elle disait. comme si ses paroles ne passaient pas par la case acceptation avant de sortir de sa bouche. oublie ça, je ne sais pas pourquoi je te demande à toi. elle se reprend de suite, pour ne pas subir une négation provenant de isham. elle ne veut pas. pas maintenant. déjà qu'il refuse de la faire fumer. et comme si elle voulait vivre tout très vite avant qu'elle ne soit rattrapée par sa maladie. elle ne doit se contenter que de ce qu'il y a dans son verre. elle le secoue. mais, elle la bien fini auparavant. plus une seule goutte ne se promène dedans. ni une ni deux, elle se reprend un verre d'alcool fort comme si elle en avait besoin pour accompagner ses paroles. une goutte avalée puis elle s'allonge sur le canapé de isham, toujours le regard en direction de lui, de sa silhouette, de son regard. je t'envie tellement tu sais.

_________________
she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: enfants terribles (chaden)   

Revenir en haut Aller en bas
 
enfants terribles (chaden)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» Aide speciale aux enfants du president Rene Preval!
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Haiti : protéger les enfants, une nécessité
» Dominicanie: Proposition sur les enfants d'immigrants illega

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: washington, dc :: the northeast-
Sauter vers: