AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
votre équipe favorite vous souhaite beaucoup d'amour

Partagez | 
 

 something i need to know

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatarBabylon Mendes
MESSAGES : 40 PSEUDO : trois cents lésions. MULTINICKS : nope. FACECLAIM + @ : tom hardy, mine.

you and me both :
and the shadow of the day,
will embrace the world in gray.
and the sun will set for you


♡ ♡ ♡
delicate :
availability: andy, open

MessageSujet: something i need to know   Mer 10 Jan - 6:55


on se tourne autour feat andreas.  


l'après-midi s'étire, les heures passent et tu sens la fatigue peser sur tes épaules. tu as joué au prince toute la journée avec des enfants de 6 ans d'âge moyen, t'as presque perdu l'habitude de parler normalement. tu observes ta fille de la cuisine, le sourire aux lèvres, entourés de tous ses amis, et tu te dis que ça en valait la peine, que tu as plutôt assuré. tu sais que ce sera plus dur, ce soir, au coucher mais tu ne tiens pas à y penser, avec un peu de chance elle s'endormira sans réclamer sa mère, trop fatiguée par cette journée pleine d'émotion. tu jettes un coup d'oeil à ta montre, les parents ne vont pas tarder à revenir récupérer leurs progénitures et tu espères qu'ils arrivent bien vite. tu es épuisé moralement. accoudé au bar de la cuisine, un verre à la main tu attends que ce moment vienne enfin. tu laisses les petits jouer entre eux, tu as suffisamment participé. ton téléphone vibre, tu regardes l'écran et vois le nom de theo apparaître. « je reste dormir chez tim ce soir, m'attends pas, bisous ! » tu réponds rapidement, tu sais que ça fait plusieurs fois qu'il reste chez son ami mais tu ne lui en veux pas, tu as remarqué son changement depuis le départ de sa mère, tu lui laisses un peu d'espace, tu ne veux pas le brusquer. votre relation a toujours été bonne, tu ne voudrais pas la ruiner maintenant. mais ça te fait du mal de le voir comme ça, tu ne sais pas trop ce qu'il ressent, ce qu'il pense et tu aimerais qu'il te parle mais tu connais les ados, tu es passé par là, faut surtout pas les forcer. tu le laisses venir à toi, il finira bien par le faire, après tout, du moins tu l'espère très fortement.
les premiers parents arrivent enfin, et tu dois convaincre leo de laisser ses amis partir, ce qui n'est pas une tâche facile. et elle devient plus compliquée tandis que le nombre d'enfant diminue. papaaa, noa peut rester ici, dis s'il te plaiiit. tu redoutes déjà la réponse. tu soupires en voyant ta fille courir vers toi son amie près d'elle. elle te regarde avec ses yeux de chiens battus et tu lèves les yeux au ciel. tu sais bien que non, mon cœur. son père va venir la chercher, aller jouer en attendant, peut-être qu'elle pourra rester plus longtemps si son père accepte. tu précises bien que ce n'est pas sûr, t'aime pas lui faire de fausses promesses. ça semble lui suffire, puisqu'elles les deux fillettes repartent main dans la main vers la chambre en criant ouaiiii  tu souris en secouant la tête. tu te demandes ce que ce sera quand leo sera une adolescente à son tour. mais tu repousses cette pensée, le temps passe déjà bien trop vite à ton goût. tu commences à ranger la pièce, balançant la moitié des choses dans le sac poubelle que tu tiens à la main.

_________________


    « J’ai raccroché la lune un lendemain de fête, Puisé dans mes victoires ma plus belle défaite, Ce soir nos différences dînent en tête à tête. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarAndreas Rønning
MESSAGES : 50 PSEUDO : PEOPLE.LIKE.US; margaux. FACECLAIM + @ : xavier dolan; babylon ♥.

you and me both :


MessageSujet: Re: something i need to know   Mer 10 Jan - 13:07

l'appartement est bien trop calme à ton goût. noa n'est pas la, invitée à l'anniversaire d'une de ses amies qui fête aujourd'hui ses six ans. tu l'as aidée à acheter un joli cadeau et à l'emballer, avant de la déposer chez son amie, saluant rapidement le père de la petite, avant de t'éclipser pour rejoindre ta sœur en ville. tu dois bien avouer que vous en avez profité pour passer un peu de temps ensembles. sans ta fille ni personne. et, même si tu es très attaché à noa et que tu n'as pas pu t'empêcher de te demander si tout se passait bien, tu as passé une très bonne après-midi. et tu ne vois pas le temps passer. un juron s'échappe de tes lèvres quand tu remarques l'heure et, par la même occasion, que tu es déjà en retard pour aller récupérer ta fille. tu pestes silencieusement, déposant meekah à son appartement avant de prendre le chemin en direction de la maison que tu commences doucement à connaître, à force d'y déposer ta fille pour la laisser jouer avec son amie. tu te gares non loin, oubliant l'idée de fumer. si t'avais été à l'heure ... tu manques un soupir, tandis que tes doigts glissent dans tes cheveux et que tu grimpes les quelques marches jusqu'au perron, sonnant rapidement. dans tous les cas, tu ne penses pas que ça dérange ta fille d'avoir pu rester un peu plus longtemps, mais ... tu ne veux pas mettre le père de leo - l'amie de noa - dans l'embarras et sans doute qu'après une journée entière avec des enfants, il doit avoir envie de se poser. tu termines par entendre du bruit et tu viens te gratter l'arrière de la nuque, relevant un peu la tête quand la porte s'ouvre. bonsoir. je viens chercher noa, désolé pour l'heure ... tu te permets de jeter un petit coup d’œil à l'intérieur de la maison, qui semble calme. sans doute que les filles sont dans une chambre ... je peux peut-être vous aider à ranger pour me faire pardonner ? tu lances en riant doucement. tu sais pas trop pourquoi tu proposes ça. j'pense pas que les filles soient malheureuses de gagner quelques minutes ensembles, encore. un sourire léger vient prendre place sur tes lèvres, alors que tu viens te gratter la joue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarBabylon Mendes
MESSAGES : 40 PSEUDO : trois cents lésions. MULTINICKS : nope. FACECLAIM + @ : tom hardy, mine.

you and me both :
and the shadow of the day,
will embrace the world in gray.
and the sun will set for you


♡ ♡ ♡
delicate :
availability: andy, open

MessageSujet: Re: something i need to know   Mer 10 Jan - 18:06


on se tourne autour feat andreas.  


les fillettes semblent réparties dans leur discussion animée, t'as arrêté de leur prêter attention depuis plusieurs minutes déjà, essayant de capter un tant soit peu le débat qui anime cette fois deux politiciens sur une chaîne zappée au hasard. Bien trop claqué pour les suivre tu continues ton rangement à la va vite, tu te dis que t'as bien fait d'avoir acheté toutes ces assiettes et gobelets en carton. Hop tu balances tout dans le sac sans réfléchir, mais en balayant la pièce du regard, tu te rend compte qu'il y en a partout et tu te doutes que ça doit être la même scène dans les autres pièces. Tu soupirs en passant ta main sur ton visage, chassant la pensée de ton ex-femme qui s'immisce alors dans ton esprit, les rires que vous avez partagés dans ce salon, la cuisine et chaque pièce de la maison. Tu pensais que vous étiez heureux au final mais l'idée que tu te trompais sur toute la ligne, creuse un grand vide en toi, une blessure qui brûle à chaque souvenir. Tu reprends ton activité en secouant la  tête, tu changeras pas le passé, ni le présent, autant assurer l'avenir. La sonnette de la porte d'entrée te sort ne tes pensées et te fais sursauter légèrement, tu en avais oublié qu'il restait un parent à venir. Tu te diriges vers l'entrée, gardant ton sac à la main. Le visage du père de Noa apparaît derrière le bois de la porte. Tu souris en le voyant, il vient bien souvent déposer sa fille. bonjour andreas il s'excuse pour son retard, tu balayés ses excuses d'un geste de la main. ne vous inquiétez pas, ça m'a sauvé la mise à vrai dire, Leo est aux anges tu souris de plus bel et te décales pour l'inviter à rentrer. je peux peut-être vous aider à ranger pour me faire pardonner ? tu jettes un œil à ton sac et la pièce encore en désordre. je vous avoue qu'un peu d'aide ne serait pas de refus. tu ris franchis. Sa présence t'apporte une sorte de réconfort, tu ne le perçois pas encore mais tu souris beaucoup depuis qu'il est là justement Leo me suppliait tout à l'heure pour que Noah reste dormir. J'ai promis de vous convaincre de rester un peu. tu refermes la porte derrière lui. Tu te diriges vers la cuisine. Si je vous offre un verre, vous acceptez de m'aider à être le meilleur père de l'année aux yeux de ma fille ?

_________________


    « J’ai raccroché la lune un lendemain de fête, Puisé dans mes victoires ma plus belle défaite, Ce soir nos différences dînent en tête à tête. »




Dernière édition par Babylon Mendes le Mer 10 Jan - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarAndreas Rønning
MESSAGES : 50 PSEUDO : PEOPLE.LIKE.US; margaux. FACECLAIM + @ : xavier dolan; babylon ♥.

you and me both :


MessageSujet: Re: something i need to know   Mer 10 Jan - 19:08

tu t'en veux un peu d'être en retard. c'est pas dans tes habitudes, t'aimes pas vraiment ça. tes parents t'on toujours apprit à être ponctuel et c'est quelque chose auquel tu tiens. un soupir glisse d'entre tes lèvres tandis que tu te gares non loin de la maison de babylon. tu lui as confié noa le temps d'une après-midi, un anniversaire. et comme toujours t'as eu un peu de mal à laisser, mais avec les années, tu t'améliores ... enfin, tu crois. tu l'espères. t'as toujours été très proche de ta fille, sans doute parce que sa mère est partie quelques semaines après sa naissance, te laissant seul avec une enfant dans les bras. et à sept ans, noa commence à se poser des questions. à t'en poser. pourquoi est-ce qu'elle n'a pas de maman, elle ? c'est toujours aussi compliqué à lui expliquer, lui faire comprendre. tu ne peux pas lui dire que sa mère ne voulait pas d'elle; ce qui est sûrement faux. mais expliquer à une gamine que sa maman a eu besoin de prendre un peu l'air et de s'éloigner ... tu sais pas, en réalité. tu supposes que c'est pour ça qu'elle est partie. tu vois pas tellement d'autre explications. tu retiens un soupir, tandis que la porte s'ouvre face à toi. bonjour andreas. ne vous inquiétez pas, ça m'a sauvé la mise à vrai dire, leo est aux anges. tu ris à sa remarque. évidemment, que les filles sont aux anges de pouvoir rester un peu plus longtemps ensemble. tu rentres dans la petite maison quand il s'efface. et tu lui proposes de rester un peu pour l'aider à ranger. tu lui dois bien ça pour excuser ton retard ... je vous avoue qu'un peu d'aide ne serait pas de refus. un nouveau sourire se dessine sur tes lèvres. je comprends, je comprends. j'en ai vécu aussi, des anniversaires. tu souffles, presque taquin, sans trop savoir pourquoi. justement leo me suppliait tout à l'heure pour que noa reste dormir. j'ai promis de vous convaincre de rester un peu. si je vous offre un verre, vous acceptez de m'aider à être le meilleur père de l'année aux yeux de ma fille ? tu te pinces les lèvres, tes doigts glissent dans tes cheveux sans que tu ne t'en rendes trop compte. va pour un verre. on peut se tutoyer peut-être ? tu demandes en le suivant. tu n'attends pas réellement sa réponse, priant silencieusement pour qu'elle soit positive. je suis sûr que tu fais un très bon père. tu tournes la tête en entendant du bruit, alors que les deux filles débarquent presque en courant, noa en tête. elle vient se jeter à ton cou et tu ris doucement. salut princesse. tu souffles en souriant, la gardant contre toi quelques instants. papa dit, on peut rester encore cinq minutes ? s'il te plaiiiiiit. tu ne peux t'empêcher de rire à son regard suppliant et ses doigts tendus vers toi, montrant un cinq. oui oui, je t'appelle quand on y va. tu pourrais tuer pour voir un sourire se dessiner sur les lèvres de ta fille. tu la laisses repartir vers la chambre de leo, accompagnée de cette dernière. qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour gagner cinq minutes de calme ... tu souffles à babylon, le rejoignant finalement pour récupérer le verre promis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarBabylon Mendes
MESSAGES : 40 PSEUDO : trois cents lésions. MULTINICKS : nope. FACECLAIM + @ : tom hardy, mine.

you and me both :
and the shadow of the day,
will embrace the world in gray.
and the sun will set for you


♡ ♡ ♡
delicate :
availability: andy, open

MessageSujet: Re: something i need to know   Jeu 11 Jan - 8:09


on se tourne autour feat andreas.  


à l'abri du froid à l'intérieur de ta maison, tu balances ton sac dans un coin de ta cuisine, alors que ton invité te proposes de l'aide et que tu acceptes plus pour avoir enfin la compagnie d'un adulte que par réelle nécessité. T'as l'habitude du bazar depuis le départ de celle qui a partagée ta vie pendant presque dix-sept ans maintenant. Andreas te propose de vous tutoyer, tu hoche la tête, c'est logique après tout, vu le temps que vos filles passent ensembles. je suis sûr que tu fais un très bon père. tu ricanes doucement appréciant sincèrement sa remarque. je te remercie, je fais de mon mieux en tout cas. les deux fillettes arrivent en courant, noa sautant dans les bras de son père, elle l'importance aussitôt de rester. il capitule et les deux enfants repartent à leur occupation. qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour gagner cinq minutes de calme ... tu attrapes deux bouteilles de bière dans le frigo et lui en tend une. elles sont inépuisable, je crois qu'elles ont dû aspirer toute mon énergie pour tenir autant. tu souris de nouveau avant d'avaler une gorgée. pourtant on imaginerait pas nos vies sans elles... tu lèves ta bouteille en sa direction comme pour porter un toast. à nous qui avons choisi d'assumer notre rôle. tu connais vaguement l'histoire d'Andréas. Tu n'as jamais vraiment cherché à en savoir plus, en réalité tu ne connais pas grand chose sur lui, vos échanges se résumant généralement à un bonjour merci au revoir. Tu l'observe quelques secondes, essayant de cerner son histoire. Tu reporte le goulot de la bouteille à tes lèvres avant de reprendre. tu sais que je ne sais pas grand chose de toi au final, ce n'est pas très commun pour un inspecteur de police de laisser entrer un quasi inconnu chez lui. tu lui assigne un clin d'œil complice.


_________________


    « J’ai raccroché la lune un lendemain de fête, Puisé dans mes victoires ma plus belle défaite, Ce soir nos différences dînent en tête à tête. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarAndreas Rønning
MESSAGES : 50 PSEUDO : PEOPLE.LIKE.US; margaux. FACECLAIM + @ : xavier dolan; babylon ♥.

you and me both :


MessageSujet: Re: something i need to know   Jeu 11 Jan - 9:29

ce n'est pas que tu te sens mal à l'aise, avec bablyon. mais il est facile de remarquer qu'il est plus âgé que toi. t'es encore un gosse pour certains, de toute manière. tu lui proposes tout de même de vous tutoyer, après tout, vos filles sont tellement proches que vous vous croisez assez régulièrement. tu es certain que babylon est un très bon père également. je te remercie, je fais de mon mieux en tout cas. tu hoches doucement la tête, riant quand tu vois ta fille te sauter dessus, réclamant encore quelques minutes en compagnie de son amie. tu cèdes sans trop le faire, tandis que babylon t'as proposé un verre quelques instants plus tôt, ce qui engages donc à quelques minutes de plus passées ici... tu te mords l'intérieur de la joue et les filles retournent vaquer à leurs occupations, tandis que tu récupères une bouteille de bière tendu par le brun. elles sont inépuisable, je crois qu'elles ont dû aspirer toute mon énergie pour tenir autant. pourtant on imaginerait pas nos vies sans elles... tu hoches doucement la tête, observant le couloir dans lequel les filles ont disparu. et oui... tu murmures doucement. tu lèves ta bouteille en direction de babylon quand il fait de même. à nous qui avons choisi d'assumer notre rôle. tu hoches la tête, venant boire une gorgée de bière. tu te pinces légèrement les lèvres, hésitant à lui dire que vous n'avez pas tous choisi d'assumer totalement ce rôle. toi on te l'a imposé. mais tu préfères te taires, tu ne connais rien de sa propre histoire ... tu te mords l'intérieur de la joue. tu sais que je ne sais pas grand chose de toi au final, ce n'est pas très commun pour un inspecteur de police de laisser entrer un quasi inconnu chez lui. tu arques un sourcil et laisses un rire s'échapper de tes lèvres à ses mots, répondant à son regard complice. effectivement ... p'être que j'suis un tueur en série sous couverture, on en sait rien ... tu souffles, taquin, avant de passer tes doigts dans tes cheveux assez distraitement. tu peux me poser des questions si le cœur t'en dit. et si tu veux t'assurer que j'suis pas un tueur en série... tu hausses vaguement les épaules, venant l'observer quelques secondes. tu te pinces légèrement les lèvres, avant de porter de nouveau la bouteille à tes lèvres. tu brûles d'envie de lui poser mille questions, toi aussi. mais tu te retiens à la dernière minute, ne voulant pas devenir intrusif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarBabylon Mendes
MESSAGES : 40 PSEUDO : trois cents lésions. MULTINICKS : nope. FACECLAIM + @ : tom hardy, mine.

you and me both :
and the shadow of the day,
will embrace the world in gray.
and the sun will set for you


♡ ♡ ♡
delicate :
availability: andy, open

MessageSujet: Re: something i need to know   Jeu 11 Jan - 17:55


on se tourne autour feat andreas.  


tu le connais à peine ce type au fond. Mais tu l'aimes bien. Tu ne saurais pas dire pourquoi, ton instinct de flic sûrement. T'aime bien sa présence malgré votre différence d'âge flagrante. Vous avez au moins une chose en commun. Tu profites de ce moment pour essayer d'en savoir plus. Tu lui assignes un clin d'œil sans réfléchir au message que ça pourrait sous entendre. Tu te sens libre avec lui, toi-même, pas le flic qui se méfie de tout. effectivement ... p'être que j'suis un tueur en série sous couverture, on en sait rien ... tu ris franchement. si c'est le cas, faut que j'arrête mon métier tout de suite. t'es plutôt doué pour cerner les gens. Et tu sais qu'andreas n'a rien d'un tueur, malgré le nuage noir qui semble planer au dessus de lui. Tu connais que trop bien cet air qui reste inlassablement même quand on fait semblant que tout va bien. Probablement encore une chose en commun qui sait. tu peux me poser des questions si le cœur t'en dit. et si tu veux t'assurer que j'suis pas un tueur en série... tu le fixes un moment l'air sérieux malgré un demi sourire sur les lèvres, avant de reprendre un air amusé. et si je te demandais genre ce que tu fais dans la vie, histoire d'apprendre à se connaitre et potentiellement devenir amis, comme le sont devenues nos deux petits monstres ? tu arques un sourcil pour accentuer ta demande. Ta requête est sincère et sérieuse pourtant. T'en as même oublié le rangement, reportant cette tâche à demain si il le faut. T'as pas la force pour ça ce soir de toute façon et tu ne vas pas réellement lui demander de t'aider. Tu avales une nouvelle gorgée, t'accoudant au bar de la cuisine. et comment un type aussi jeune se retrouve avec une princesse de sept ans déjà ? mais tu regrettes déjà ta question ou du moins la façon de la poser. Tu rajoutes aussitôt pour distraire l'ambiance, du moins c'est ce que tu te dis. parce qu'à mon avis t'es bien trop mignon pour être un tueur en série, crois-moi c'est mon métier.

_________________


    « J’ai raccroché la lune un lendemain de fête, Puisé dans mes victoires ma plus belle défaite, Ce soir nos différences dînent en tête à tête. »




Dernière édition par Babylon Mendes le Sam 13 Jan - 7:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarAndreas Rønning
MESSAGES : 50 PSEUDO : PEOPLE.LIKE.US; margaux. FACECLAIM + @ : xavier dolan; babylon ♥.

you and me both :


MessageSujet: Re: something i need to know   Jeu 11 Jan - 18:23

t'as vraiment l'air d'un gamin, aux côtés de babylon. sans compter le fait que tu t'es rasé ce matin-même et que ça ne fait que de te rajeunir un peu plus. un soupir passe tes lèvres, alors que tu as envie de le connaître un peu plus, toi aussi. tu bois silencieusement une gorgée de bière, avant de glisser tes doigts dans tes cheveux, un rire passant tes lèvres à ta propre connerie. un tueur en série. mais bien sûr. si c'est le cas, faut que j'arrête mon métier tout de suite. un sourire esquisse tes lèvres, alors que tu relèves un peu la tête vers le brun. tu te mords l'intérieur de la joue. c'est vrai qu'il doit avoir tendance à se méfier d'un peu tout le monde, en étant flic ... enfin, tu n'en sais trop rien au fond. et tu brûles d'envie de lui poser la question, de lui poser beaucoup trop de questions. tu te pinces les lèvres sans trop t'en rendre compte, alors que tu pourrais presque te dandiner sur place. t'es pas foncièrement mal à l'aise, mais ... il y a comme une aura qui s'échappe de lui. celle qui te dit de faire profil bas et d'être sage. et si je te demandais genre ce que tu fais dans la vie, histoire d'apprendre à se connaitre et potentiellement devenir amis, comme le sont devenues nos deux petits monstres ? un sourire sincère se dessine sur tes lèvres et tu hoches la tête en silence. ce serait un début. tu souffles en riant. je suis photographe. tu réponds après quelques secondes. pas aussi glorieux ou utile que flic, mais c'est ta passion, donc t'es heureux de l'être. tu bois une nouvelle gorgée, attendant une potentielle question. enfin, une autre question. et comment un type aussi jeune se retrouve avec une princesse de sept ans déjà ? tu arques légèrement un sourcil, assez surpris par sa question. mais t'as l'habitude qu'on te la pose. peut-être pas sous cette forme, mais ... parce qu'à mon avis t'es bien trop mignon pour être un tueur en série, crois-moi c'est mon métier. tu manques d'avaler de travers à ses mots, un sourire venant orner le coin de tes lèvres. pour être honnête, j'avais pas prévu d'avoir un enfant à dix-neuf ans. c'était un accident. tu te pinces les lèvres. autant appeler un chat, un chat. le truc, c'est que sa mère s'est barrée quelques mois après sa naissance. pas de mot. rien. je l'ai jamais revue depuis. tu hausses vaguement les épaules. du coup ... j'ai assumé quoi. j'avais pas trop le choix. tu murmures faiblement, le regard dans le vide quelques instants. noa est sans doute ce qu'il t'est arrivé de plus beau dans ta vie. t'avais beau être jeune et un peu con, tu ne le regretteras jamais. tu te pinces les lèvres. du coup, les tueurs en séries ne sont pas très attirants ... à ce que je comprends. tu souffles, te mordant faiblement la lèvre inférieure, te rapprochant un peu de lui. t'es pas mal non plus, dans le genre flic qui arrête les tueurs en série ... tu souffles, ne sachant pas tellement dans quel jeu tu t'embarques. mais tant pis. t'es près à prendre des risques, ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarBabylon Mendes
MESSAGES : 40 PSEUDO : trois cents lésions. MULTINICKS : nope. FACECLAIM + @ : tom hardy, mine.

you and me both :
and the shadow of the day,
will embrace the world in gray.
and the sun will set for you


♡ ♡ ♡
delicate :
availability: andy, open

MessageSujet: Re: something i need to know   Dim 14 Jan - 11:51


on se tourne autour feat andreas.  


Je suis photographe. Tu lèves les yeux vers lui, l'air admiratif. T'avais jamais réellement réfléchis à ce qu'il pourrait faire dans la vie, pensant même qu'il pourrait encore être étudiant. Mais tu n'avais pas pensé à un tel métier. Tu aimes le côté artiste libre. Tu hoches la tête comme pour approuver ce choix, comme si il en avait quelque chose à faire de ton approbation cependant. pour être honnête, j'avais pas prévu d'avoir un enfant à dix-neuf ans. c'était un accident. Tu te sens encore plus honteux d'avoir poser la question. Tu voudrais reprendre tes paroles mais c'est trop tard déjà. le truc, c'est que sa mère s'est barrée quelques mois après sa naissance. pas de mot. rien. je l'ai jamais revue depuis. tu hausses vaguement les épaules. du coup ... j'ai assumé quoi. j'avais pas trop le choix. Encore une fois, tu regrettes tes mots. Tu tentes de cacher ta culpabilité en reportant de ton attention sur ta bouteille que tu portes plusieurs fois à tes lèvres, en écoutant attentivement ton invité. Je comprends. Tu murmures ces mots tellement sincères, même si t'es pas sûr d'avoir vécu exactement la même vie que lui, ton parcours est plutôt similaire, sauf que toi, elle a attendu dix-sept ans avant de partir sans prévenir, elle t'a fais croire pendant des années que tout allait bien. Au final votre vie est un tissu de mensonge. du coup, les tueurs en séries ne sont pas très attirants ... à ce que je comprends. Tu le regardes de nouveau, un demi sourire aux lèvres. Oh non crois-moi. T'en avais oublié cette partie, perdu dans tes pensées qui remontent une nouvelle fois à la surface.  t'es pas mal non plus, dans le genre flic qui arrête les tueurs en série ... tu le vois s'approcher doucement de toi et sans t'en rendre vraiment compte, l'atmosphère change tout à coup, tu ne saisis pas encore ce qui se passe, mais tu sens un changement dans ton propre regard que tu portes sur le père de la meilleure amie de ta fille. Tu ricanes. Mon métier ne se résume pas qu'aux tueurs en série, forte heureusement, tu sais. Tu bouges sans le savoir, avançant de quelques centimètres à ton tour. Je suis navré pour la mère de noa, j'aurais pas dû, enfin c'était maladroit de ma part. T'as pas pu t'empêcher de t'excuser, au risque de revenir sur ce sujet sensible. Noa a bien de la chance d'avoir un père comme toi, t'as fais un excellent boulot avec elle. Encore une fois tu es sincère, t'as ce besoin de lui dire. T'as juste envie de le voir sourire, le voir te sourire. Je suis admiratif de ton courage, vraiment. Tu as presque soufflé tes mots, passant près de lui, pour le contourner, le frôlant légèrement au passage, comme si ce contact t'était vital. Tu te diriges vers le canapé, pour aller t'asseoir. Je rangerais tout ça demain au final, tu aimes le football ? Tu zappes déjà sur la télécommande à la recherche d'un éventuel match, l'invitant à te rejoindre.

_________________


    « J’ai raccroché la lune un lendemain de fête, Puisé dans mes victoires ma plus belle défaite, Ce soir nos différences dînent en tête à tête. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarAndreas Rønning
MESSAGES : 50 PSEUDO : PEOPLE.LIKE.US; margaux. FACECLAIM + @ : xavier dolan; babylon ♥.

you and me both :


MessageSujet: Re: something i need to know   Dim 14 Jan - 17:47

tu ne sais pas vraiment, ce qu'il est en train de se passer ... ça se passe. tout simplement. et t'aimes bien, cette simple sensation. cette douceur qui t'embarque malgré toi. et c'est sans mal que tu te confies un peu, racontant à babylon ton histoire avec noa. sa mère partie du jour au lendemain, sans aucunes explications. sans doute avec de bonnes raisons. tu ne le sauras jamais. je comprends. tu viens porter ton regard sur le brun, l'observant un instant. ne te sens pas gêné. j'en aurais pas parlé si ça m'affectais encore. tu souffles pour le rassurer. parce que les gens se sentent toujours ... presque mal. quand tu expliques pourquoi tu te retrouves à vingt-six ans avant une enfant de sept ans à charge. puis tu changes de sujet, reviens sur cette vague idée d'un tueur en série. tu ne sais même pas pourquoi t'as sortit ça, à la base. mais tu avoues sans mal que le fait qu'il te trouve bien trop mignon que pour en être un, fait louper un battement à ton cœur. oh non crois-moi. tu ris doucement, te pinçant les lèvres avec délicatesse alors que tu te rapproches un peu de lui, presque inconsciemment. mon métier ne se résume pas qu'aux tueurs en série, forte heureusement, tu sais. je suis navré pour la mère de noa, j'aurais pas dû, enfin c'était maladroit de ma part. c'est déjà oublié. tu réponds naturellement. parce que ça l'est. oublié. tu t'en fiches. il ne pouvait pas savoir, connaître la vérité derrière ton histoire de père célibataire. noa a bien de la chance d'avoir un père comme toi, t'as fais un excellent boulot avec elle. un sourire se dessine sur tes lèvres. merci. t'as l'air d'être super aimant aussi, avec tes enfants. tu réponds simplement. tu te mords l'intérieur de la joue. je suis admiratif de ton courage, vraiment. tu hoches doucement la tête, l'observant passer près de toi, fermant légèrement les yeux quand il vient te frôler. et heureusement que tu te retrouves dos à lui pendant quelques secondes. un petit souffle s'échappe de tes lèvres. je rangerais tout ça demain au final, tu aimes le football ? tu te tournes pour l'observer quelques secondes, avant de le rejoindre sur le canapé. ça m'arrive de regarder les matchs. tu souffles. c'est loin d'être ton sport favoris, en réalité. mais... tu mens pour la bonne cause, non ? tu espères. c'est mal, de procrastiner. tu pouffes doucement de rire, tournant la tête vers babylon, le regard brillant et taquin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarBabylon Mendes
MESSAGES : 40 PSEUDO : trois cents lésions. MULTINICKS : nope. FACECLAIM + @ : tom hardy, mine.

you and me both :
and the shadow of the day,
will embrace the world in gray.
and the sun will set for you


♡ ♡ ♡
delicate :
availability: andy, open

MessageSujet: Re: something i need to know   Jeu 18 Jan - 9:25


on se tourne autour feat andreas.  


Tu l'as écouté avec attention. tu voulais savoir, comprendre son histoire, son passé. Comment il en était arrivé là. Les gens aiment bien raconter leur vie, se plaindre, parler d'eux, être soutenu. Toi t'aimes écouter, cerner les gens, les observer pour comprendre. Ça fait partie de ton travail mais aussi de ton caractère. T'as jamais vraiment été doué pour parler de toi, pour parler tout court. T'es plutôt du genre confident, oreille attentive, qui comprend, soutien et conseille. T'aurais peut-être dû le faire plus souvent avec ta propre femme au final. T'es probablement pas si doué que ça. Son départ a commencé à te faire douter de toi, de tes choix, de ta vie.
Andreas tu l'as écouté. Tu as compatis. Mais tu ne le connais pas suffisamment pour le conseiller, es-tu finalement le mieux placé pour ça, pas sûr. merci. t'as l'air d'être super aimant aussi, avec tes enfants. Ça tu l'es pour sûr. C'est sûrement la seule chose dont tu es vraiment doué. Tu bouges, t'en as besoin, tu sens l'atmosphère changée, sans la comprendre. Ça ne t'effraie pas pour autant mais ça te trouble un peu, alors tu te mouves pour changer de la pièce. Passant près de lui, l'effleurant au passage. Contact électrique mais apaisant. Tu t'installes sur le canapé, reportant le ménage à plus tard, tu lui proposes un match, histoire d'occuper votre temps. c'est mal, de procrastiner. Il pouffe en se plaçant près de toi sur le canapé. Tu ris à ton tour, le fixant un instant. Tu croises son regard brillant. Tu apprécieras cette activité quand tu auras d'autres enfant dont un ado en pleine crise. Tu évites de mentionner le fait, que ton fils a bien des raisons de se rebeller. Tu ne veux pas revenir sur ce sujet, pas pour le moment. Tu détournes le regard, regrettant de nouveau tes paroles. Tu te demandes alors si lui comme toi aurez d'autres enfants un jour, si vous trouverez quelqu'un d'autre déjà. T'es pas certain de le vouloir pour le moment à vrai dire. T'es pas encore totalement sortis de cette relation. La seule qui occupée presque la moitié de ta vie d'adulte. T'es pas certain de savoir comment faire de toute façon. Tu n'es plus qu'un père divorcé sans nouvelle de son ex-femme, où du moins qui ne cherche pas en avoir. Tu zappes sur la télécommande sans voir les images qui défilent, tu as dû passer au moins une demi douzaine de chaîne de sport déjà sans t'en rendre compte. Tu finis par sortir de ta rêverie et te décider sur un match qui semble déjà bien entamé. Je ne souviens plus vraiment de la dernière fois où j'ai pu rester assis sur ce canapé sans être interrompu par noa ou theo. Tu pouffes en te rendant compte que c'était bien vrai. Ça vaut la peine de se payer une énorme télé au prix exorbitant n'est-ce pas ? tu te dis que tu devrais peut-être la revendre, en fait. tu l'avais acheter pour elle, tu te souviens du jour où vous avez été au magasin pour la choisir, vous vous étiez disputés à ce sujet et c'est elle qui avait finalement remportée la partie et cette télé c'était son choix pas le tien. tu soupires à cette pensée. et tu finis par balancer la télécommande sur la table basse. dis-moi monsieur le photographe, tu fais quoi pendant ton temps libre ? si tant est que tu as ? tu lui souris, en tournant ton visage  et la moitié de ton corps vers lui.  

_________________


    « J’ai raccroché la lune un lendemain de fête, Puisé dans mes victoires ma plus belle défaite, Ce soir nos différences dînent en tête à tête. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarAndreas Rønning
MESSAGES : 50 PSEUDO : PEOPLE.LIKE.US; margaux. FACECLAIM + @ : xavier dolan; babylon ♥.

you and me both :


MessageSujet: Re: something i need to know   Jeu 18 Jan - 10:22

elle est partie; noemi. y'a sept ans déjà et, aujourd'hui, elle n'est plus rien pour toi. elle reste la mère de ta fille, mais tu pourrais croiser une parfaites inconnue dans la rue; ça reviendrait au même, pour toi. tu retiens un petit soupir. t'es curieux, aussi. curieux de savoir pourquoi babylon se retrouve seul. il te semble pourtant avoir croisé une femme, il y a quelques années de ça. et tu préfères rester silencieux sur le sujet. et tu acceptes bien volontiers sa proposition, quand il te demande si tu as envie de rester pour regarder un match. vos bras qui s'effleurent. tu te mords l'intérieur de la joue. ça ne devrait pas te perturber autant. tu retiens un petit soupir pour rejoindre babylon sur le canapé. et a sa place, sans doute que tu aurais pris le temps de ranger un peu. mais tu te contentes de rire doucement, lui lançant que c'est mal, de remettre à demain. il en rit aussi et, tant mieux. tu l'observes attraper la télécommande et commencer à zapper. ça te semble bien naturel d'être ici. comme ça. assit à ses côtés. tu ne sais pas vraiment pourquoi, tu ne le connais pas tant que ça, au fond. tu ne connais que son job et le fait qu'il a deux enfants. un ado et une petite fille. c'est pas grand chose. et une part de toi a envie de tout connaître de ses petites habitudes. combien de sucre est-ce qu'il met dans son café, qu'est-ce qu'il aime manger au quotidien. tu te pinces les lèvres. je ne souviens plus vraiment de la dernière fois où j'ai pu rester assis sur ce canapé sans être interrompu par leo ou theo. ça vaut la peine de se payer une énorme télé au prix exorbitant n'est-ce pas ? un léger rire s'échappe de tes lèvres, tandis que tu hoches vaguement la tête. j'ai la même à la maison. les seuls moments ou j'ai le choix du programme, c'est quand noa est couchée. tu souffles, un sourire aux lèvres. c'est bien vrai, en tout cas. tu as rarement le choix du programme, ta fille réclamant telle ou telle chaîne. ou alors un dessin animé. tu penses connaître la plupart des disney presque par cœur. et à noa ... tu ne peux rien lui refuser. ton regard se pose finalement sur la télévision, un match de foot déjà bien entamé. dis-moi monsieur le photographe, tu fais quoi pendant ton temps libre ? si tant est que tu as ? tu relèves la tête de l'écran, un petit sourire au coin des lèvres, tandis que tu te tournes un peu vers le brun. j'essaye d'en trouver. mes parents me gardent noa un soir par semaine. et quelques fois après l'école. tes parents t'ont toujours aidés, avec noa. et tu ne seras jamais assez reconnaissant pour cette aide. j'accompagne parfois ma sœur, quand elle sort. ou alors avec des amis. sinon bah ... j'suis papa à plein temps. tu pouffes un peu, venant boire une nouvelle gorgée de bière, la bouteille presque vide. tu la poses sur la table basse et glisses tes doigts dans tes cheveux. tu n'as jamais imaginé ta vie sans noa. et tu t'accordes peu de temps; mais ça te convient bien comme mode de vie. et toi alors ? t'as du temps libre entre ton job et les enfants ? tu demandes en penchant un peu la tête sur le côté, venant appuyer un coude contre le dossier du canapé. savoir s'il sort, s'il voit des femmes. t'en sais rien, après tout. et t'as envie de savoir, encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarBabylon Mendes
MESSAGES : 40 PSEUDO : trois cents lésions. MULTINICKS : nope. FACECLAIM + @ : tom hardy, mine.

you and me both :
and the shadow of the day,
will embrace the world in gray.
and the sun will set for you


♡ ♡ ♡
delicate :
availability: andy, open

MessageSujet: Re: something i need to know   Ven 19 Jan - 9:36


on se tourne autour feat andreas.  


T’avais certes pas imaginé que la journée se finirait comme ça, mais c’est plaisant. T’as plus vraiment le temps d’inviter des amis chez toi ces derniers mois. Tes contacts se résument à tes collègues de boulot. A joshua surtout. Tu n’as plus le temps de faire de nouvelles rencontres. Même si andreas n’est pas vraiment une nouvelle connaissance. Tu apprécies le fait d’en apprendre plus sur lui. j'essaye d'en trouver. mes parents me gardent noa un soir par semaine. et quelques fois après l'école. j'accompagne parfois ma sœur, quand elle sort. ou alors avec des amis. tu n’as pas cette chance toi, tes parents sont repartis faire le tour du monde dès que tu as décidé d’être père, et tu as perdu ton seul frère. Tu as toujours eu du mal à laisser tes enfants de toute façon. T’as du mal à faire confiance. Ton plus grand défaut. sinon bah ... j'suis papa à plein temps. Tu souris en levant les yeux vers lui. Tu le trouves si jeune et pourtant si mature. Tu te revois à son âge, à la même place, déjà père. Un vrai travail à temps plein. Tu pouffes avec lui, tel un adolescent. et toi alors ? t'as du temps libre entre ton job et les enfants ? tu portes le goulot à tes lèvres avant de répondre, en soupirant légèrement. J’en avais avant le départ de julia, j’avais l’habitude de peindre, dessiner, mais je n’ai pas ressorti mes pinceaux depuis presque six mois maintenant. Quand je ne m’occupe pas des serials killer, je m’occupe de mes propres délinquants. Tu lui souris. Mais ça reste un rire amer, bien que tu adores tes enfants plus que tout et que tu apprécies ton travail, beaucoup de choses te manquent cruellement. Tu n’en parles pas souvent de ton hobbie que tu partageais avec ton frère. Mais ça te semble tellement naturel de parler avec andreas. Tu ne cherches pas à te cacher, tu parles même de ton ex-femme facilement. Tu n’avais pas prononcé son prénom depuis des semaines. Tu jettes un coup d’œil avec la chambre de leo, les fillettes semblent toujours s’amuser autant, plongées dans leur jeu depuis presque vingt minutes. Tu reportes ton attention sur ton invité, l’air plus sérieux, mais apaisant. Comment noa gère l’absence de sa mère ? j’imagine que ça dû être dur pour toi de lui expliquer ? je veux dire, elles arrivent à un âge où elles posent beaucoup de questions. Tu ris doucement. Leo réclame sa mère presque tous les soirs, je ne sais plus quoi lui dire. Tu lèves le regard vers lui. Comment expliquer à son enfant quelque chose que l’on ne comprend pas soi-même ?  

_________________


    « J’ai raccroché la lune un lendemain de fête, Puisé dans mes victoires ma plus belle défaite, Ce soir nos différences dînent en tête à tête. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: something i need to know   

Revenir en haut Aller en bas
 
something i need to know
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: washington, dc :: the southwest-
Sauter vers: