AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
votre équipe favorite vous souhaite beaucoup d'amour

Partagez | 
 

 brothers and sisters unite (langdon).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatarGinny Wellington
MESSAGES : 19 PSEUDO : . FACECLAIM + @ : haley lu richardson - isleys (avatar).



♡ ♡ ♡
delicate :
availability: open - fr.

MessageSujet: brothers and sisters unite (langdon).   Lun 8 Jan - 15:03

brothers and sisters unite
it's the time of your lives .
Les embruns d'antiseptiques viennent piquer le bout de ton nez. C'est une odeur à laquelle tu devrais être habituée depuis plusieurs semaines mais être immunisée est une mauvaise blague à laquelle tu ne répondrais même pas. La seule senteur que tu parvenais – tout juste – à supporter était celle du canffre. Une senteur qui te rappellait à l'ordre sur la condition physique d'un corps qui ne suit pas toujours le mental. Bien que ce dernier soit là, ton corps se veut plus faible que tu ne te l'avour quand bien même les preuves sont là. Les résultats médiacaux sont sans appel et l'unanimité des médecins, de ton coach – sans y ajouter les membres de la famille – semblent faire front. Quelle bonne idée que ton entraineur soit un ami proche de ton paternel ! Le regard plongé dans le vague, tu signes le formulaire à l'acceuil de la clinique non avoir pris un énième rendez-vous. La rééducation va prendre un peu de temps, Gin. Je sais que tu envisageais de participer aux prochains ….Tu t'étais contentée de lever une main en guise de drapeau blanc mais surtout pour interrompre les paroles du médecin responsable de tes opérations. Tu n'aimais guère qu'il emploie l'imparfait. Loin de t'avouer vaincue, participer aux prochains jeux olympiques était encore possible. Après tout, rien n'est joué d'avance. C'est sur cette note plus optimiste que tu quittes le hall de la clinique. Retrouver la fraicheur hivernale est presque une bénédiction et les quelques rayons de soleil qui se faufilent entre les épais nuages donne un relief enchanté. Une vision agréable et plaisante pour accompagner ta marche. Ecouteur dans les oreilles, tu lances l'une des nombreuses playlist qu'Olivia avait ajouté dernièrement lorsque tu étais allongée durant plusieurs jours à la maison. On peut dire que ta meilleure amie avait été au petit soin, soucieuse que tu t'ennuies, toi l'éternel électron libre. Venir en aide à ton prochain était une seconde nature, une qualité même mais qui à plusieurs reprises c'était retournée contre toi. Les habitudes ont la vie dure ! La mélodie de Scorpions jouent doucement dans tes oreilles, loin des bavardages et du mécontentement des automobilistes qui jurent contre les premiers bouchons. Quelque part, ne plus conduire ne te manquait pas le moins du monde. La vérité, c'est que la peur prendre le dessus à chaque fois depuis l'accident. Ton cellulaire bourdonne dans la poche de ta veste de saison, assez pour te tirer de ta songerie comme à point nommé. Little duck, je compte sur toi pour ne pas m'oublier cette fois ! Il n'y avait que tes deux frangins pour te surnommer ainsi. Un surnom doucereux emplit de bons souvenirs mais également l'issu d'une anecdote. Le fin de l'histoire étant que ton doudou d'enfance – encore posé sur le sommet de ta montagne d'oreillers – était un peitit canard jauche poussin. Dès lors, little duck c'était imposé de lui-même. Langdon semblait prendre un malin plaisir à te ramener à l'ordre de tes rendez-vous, s'assurant que tu n'oublierais pas cette fois. Ces derniers temps, la mémoire te faisait défaut, comme si tout flanchait. La cause de cela ? Les anti-douleurs sans le moindre doute combiné au retard de sommeil que tu accumulés pour les oréons devant la télévision. Au vue de l'heure qu'affichait l'écran de ton portable, tu étais dans les temps. Tu serais sans doute même la première arrivée. Un bon quart d'heure de marche et de morceaux de musique plus tard, tu pousses les portes du Mussel Café. Un lieu que tu fréquentais beaucoup avant que ton frère ne partent à l'étranger pour une mission militaire, avant que tout ne change pour lui comme pour toi. En dépit de cela, vous aimiez cet espace cosy et tranquille qui s'apparente à une bulle coupé du monde, de la foule. Et les douceurs sucrées n'y sont pas étrangères. Le gérant du café t'interpelle d'un signe de la main et d'un sourire joyeux que tu lui rends, puis t'installes à l'une des tables où les sièges en velours donnent une touche coconning à la pièce centrale. Conservant ta grosse écharpe en laine bleue et blanche, tu niches ton nez à l'intérieur pour le réchauffer tout en profitant ainsi des effluves de chocolat qui se dégage dans l'enceinte des lieux. Tu pourrais t'attarder sur la carte des propositions mais tu sais déjà  quoi prendre : un chocolat viennois et une brioche à la cannelle. Comme toujours, chantonne le gérant du cagé français. Un sourire se glisse sur tes lèvres. Et oui, pour une fois elle était la première arrivée : l'addition serait pour Langdon.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarLangdon Wellington
terror of the skies
MESSAGES : 419 PSEUDO : sleepydrums. (rie) MULTINICKS : none (yet) FACECLAIM + @ : daddario - TAG (ava) & bat'phanie (sign)

you and me both :
i loved and i loved and i lost you.

fire away.

i'll find fight like a soldier coming home.

♡ ♡ ♡
erin + rick + jude + ginny +maybe you ?


♡ ♡ ♡
delicate :
availability: def available.

MessageSujet: Re: brothers and sisters unite (langdon).   Dim 14 Jan - 14:41


brothers and sisters unite
( ginny & langdon )

Le Wellington avait passé la journée de la veille et celles des quelques jours précédents sur la base aérienne qui lui servait de lieu de travail, pour tester les quelques nouveaux avions qui s'apprêtaient en partir en mission pour le compte des Etats-Unis d'Amérique, et n'était revenu que dans la matinée, pour dormir un peu après ces longues journées d'entrainement. Il n'avait, par chance, pas été rappelé pour repartir sur le terrain, et pouvait ainsi se permettre de rester sereinement chez lui encore quelques semaines. C'est alors vers midi qu'il sortit de son lit, après avoir dormi environ quatre petites heures depuis son retour. Il serait bien resté quelques heures, même quelques minutes de plus, mais aujourd'hui, Langdon il avait donné rendez-vous à sa petite soeur Ginny, ou little duck pour les plus intimes. Un rendez-vous qu'il ne manquerait pour rien au monde parce que les après-midis avec sa petite soeur étaient des plus précieuses, et il en avait pris conscience lorsqu'il combattait sur le font, lorsqu'il n'était même pas sûr d'un jour la revoir. Il s'était alors relativement préparé, c'est à dire comme d'habitude, de manière assez simple, mais toujours très classe. Un pantalon noir et une chemise blanche, ainsi qu'une veste bien taillée, cela ferait l'affaire. Il faisait assez beau, aujourd'hui, il n'avait pas besoin de si grandement se couvrir. Il marcherait jusqu'au Mussel Café, il avait le temps de toute façon. Les écouteurs dans les oreilles, le Wellington lance sa playlist, et s'extasie sur les harmonies du mythique Frank Sinatra, sur Ain't She So Sweet, une de ses musiques favorites. Et le voilà parti, rappelant sa soeur de ne pas l'oublier par message. Cette dernière lui avait déjà fait le coup plusieurs fois, et Langdon, cet homme si organisé et droit dans ses potes, s'était rapidement agacé sur la jeune fille de cinq ans sa cadette. Mais il la pardonnait assez rapidement, sa bouille d'ange et sa petite voix si mignonne aidant beaucoup, d'ailleurs. Il pénétra quelques minutes plus tard dans le Mussel Café, ayant finalement décidé de terminer le trajet en transports en commun, la paresse l'emportant finalement et il soupira d'une manière un peu exagérée en voyant la petite Wellington déjà installée. Il s'avouait vaincu, ce serait à son tour, comme le voulait la tradition, de payer pour la gamine. Mais il le ferait de bon coeur, finalement. "Salut, Alex ! Tu vas bien ?" il interpelle son désormais ami, puisqu'il fréquentait les lieux depuis presque cinq ans déjà. "Tu me mettras un cappuccino, s'il te plaît."Il sourit timidement en s'installant finalement face à sa cadette, après être venu déposer un petit baiser sur sa joue. "Je m'avoue vaincu, little duck. Comment tu vas aujourd'hui, princesse ?" demanda l'aîné des Wellington, en enlevant sa veste noire.

@ginny wellington
code by belle âme

_________________
you're not gonna leave me
but you'll feel better when you wake up, swear to god i'll make up everything and more when i get back someday. this is more than just a phase, love, shooting stars all break up and even though it seems like half the world away. ▬ langdon adrian wellington.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
brothers and sisters unite (langdon).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cypher's sisters of battle
» Magic Work - Les bizarr'Sisters
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]
» Vente armee New In Box - Sisters Of Battle
» The Weird Sisters

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: washington, dc :: the northwest-
Sauter vers: